Après Katumbi, Kamerhe et Bemba. Présidentielle : Félix Tshisekedi se dévoile !

Après Katumbi, Kamerhe et Bemba. Présidentielle :  Félix Tshisekedi se dévoile !

This post has already been read 728 times!

Décidemment, les protagonistes politiques de l’Opposition ne comptent pas baisser les bras, encore moins en cette période cruciale pré-électorale qui se situe à l’épicentre  même  du débat en République Démocratique du Congo. Attendez ! La campagne de séduction étant lancée, Félix Tshisekedi Tshilombo, Candidat à la Présidence du pays pour le compte de l’UDPS/Tshisekedi, a dévoilé hier mercredi 15 août 2018, à Kinshasa, son programme du Gouvernement intitulé « Vaincre la pauvreté ». Dans ce programme  d’action évalué à 86.000.000.000 de dollars USD, il fait de la lutte contre la pauvreté son champ de bataille.

Celui que l’on a surnommé Fatshi a abordé son programme en martelant sur trois piliers nécessaires, en vue d’accomplir son rêve, celui d’instaurer un pays émergent et prospère, à l’image des grands pays occidentaux. Ainsi donc, après Moise Katumbi en Afrique du Sud, Vital Kamerhe lors de son congrès et Jean-Pierre Bemba juste après son atterrissage à Kinshasa, Félix Tshisekedi s’est livré corps et âme à cet exercice capitale, pour quiconque qui se positionne pour briguer la magistrature suprême. Sera-t-il élu sur base de ce programme ? Le dimanche 23 décembre 2018 va tout trancher…  Qu’à cela ne tienne, le Président de la fille aînée de l’Opposition, Félix Tshisekedi Tshilombo, présente l’homme comme acteur principal du développement en RDC. D’où, ce dernier est-il la voie primordiale pouvant faciliter l’émergence du pays, notamment en travaillant dur pour éradiquer la pauvreté et faire de ce riche pays, une nation forte et plus belle qu’avant. Ce faisant, en cas de son investiture à la tête du pays, il promet de mobiliser toutes les énergies possibles, les moyens d’Etat et les appuis extérieurs pour développer le pays le plus rapidement possible. Loin de vouloir jeter de la poudre aux yeux, ce programme d’action est tout simplement précis et présente, par ailleurs, une vision globale de la RD Congo.

En effet, pour Félix Tshisekedi, en dehors de miser sur l’homme congolais, son regard est tourné vers la croissance économique avec un taux de 25% qu’il espère largement améliorer à la tête du pays. Comme si cela ne suffisait pas, ce Candidat à la Présidence du 23 décembre 2018  prévoit de mettre sur pied une société solidaire, animée par l’amour de la patrie et l’esprit nationaliste, en mettant fin bien évidemment à la corruption et à l’impunité.

Arithmétique

Au cours de la présentation de son programme organisée à l’hôtel Béatrice de Kinshasa, le fils d’Etienne Tshisekedi, d’heureuse morale, a livré des estimations chiffrées concernant le revenu annuel, mensuel et journalier, en passant par le budget national, en cela faudra ajouter les recettes provenant des impôts et des sociétés de l’Etat. Il a affirmé haut et fort que lorsqu’il prendra le pouvoir dans ce pays, il va multiplier par 5 le revenu annuel des congolais qui pourra probablement passer  de 450$ en 2018 à 4.288$. Et, par jour, le revenu des congolais de 1.25$ (2018) à 11.75$ à l’horizon 2028. Il trouve scandaleux que la RDC considérée comme un scandale géologique par ses richesses naturelles  du sol et sous sol, vive dans la misère.

Toutefois, « Vaincre la pauvreté » de Félix Tshisekedi se classe parmi les programmes auxquels les Opposants comptent s’en servir, pour relever l’économie de la RDC. En quête d’une candidature unique pour arracher l’alternance tant voulue par les acteurs de l’opposition. Raison pour laquelle, ce programme a été applaudi par la représentation de la plénière, composée des cadres des partis politiques de l’Opposition.

DN &Merdi Bosengele

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com