Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Contre une probable invalidation de Bemba. Présidentielle: Eve Bazaïba interpelle et appelle le peule à la vigilance !

Contre une probable invalidation de Bemba. Présidentielle: Eve Bazaïba interpelle et appelle le peule à la vigilance !

This post has already been read 1161 times!

Dans le souci de tirer les choses au clair et, surtout, de mettre en garde contre tout mauvais souhait manifeste d’une certaine opinion soutenant une probable invalidation de la candidature de Jean-Pierre Bemba à la présidentielle fixée au 23 décembre 2018, la Secrétaire Générale du MLC, Eve Bazaiba, a, au cours d’une Conférence de presse convoquée ce mardi 14 août 2018 à Kinshasa, souligné que l’article 10 de la Loi électorale n’écarte pas Jean-Pierre Bemba Gombo de la course présidentielle en perspective. C’est en tout cas, sans ambages, que la Secrétaire Générale du MLC a laissé entendre que la subornation de témoin qu’assimile de mauvaise foi à la corruption certains compatriotes au Pouvoir en place afin de pouvoir influencer l’invalidation du candidat du MLC à la présidentielle attendue, sont deux infractions distinctes. La subornation n’entre pas dans l’énumération limitative de l’article 10 de la Loi électorale pouvant empêcher qu’une candidature soit validée, pour dire que Bemba reste éligible, a soutenu Eve Bazaïba, avant de prévenir qu’il n’est pas question pour le MLC de se laisser faire dans cette confusion qui serait bien entretenue par ceux qui ont peur de la candidature du Président national du MLC. 

En effet, au cours de cette Conférence de presse, la Secrétaire Générale du MLC, l’Honorable Eve Bazaïba, a tenu à préciser qu’il n’y a pas de jonction entre la subornation et la corruption. D’ailleurs, face au débat juridique qui s’invite de plus en plus dans la sphère politico-scientifique au pays quant à l’interprétation de ces deux concepts, l’article 10 de la Loi électorale ne fait aucune allusion à la subornation, a-t-elle précisé dans son intervention de plus de 45 minutes avec la presse tant nationale qu’internationale. Pour le MLC, il n’est pas question d’entendre des bruits d’une probable invalidation de Jean-Pierre Bemba Gombo à la présidentielle du 23 décembre 2018 car, qui s’attaque à la candidature de ce dernier, s’attaque aux aspirations de plusieurs millions des congolais pour lesquels, Bemba Gombo est le seul espoir.

Tout en dénonçant ce projet de mauvais goût, le parti de Jean-Pierre Bemba engagera toute démarche possible pour obtenir le rétablissement de la candidature de ce dernier, au cas où par l’audace qui ne se justifierait pas, le Chairman du MLC se voit invalidé de la liste de candidats à la course présidentielle, a prévenu haut et fort, la Secrétaire Générale du MLC, Eve Bazaïba. Ainsi, elle en a profité pour lancer un appel franc à l’ensemble du peuple congolais, celui de rester éveillé et vigilant pour barrer la route à toute initiative d’une probable invalidation de la candidature du candidat Jean-Pierre Bemba Gombo de la course à la présidentielle.

A en croire Eve Bazaïba, cette sortie officielle face à la presse nationale et internationale ce mardi 14 août 2018 à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, se justifie par le fait, qu’il faut couper court d’avance, à tout débat autour de l’inéligibilité de Jean-Pierre Bemba qui s’invite dans le salon politique rd. Congolais, pourtant la subornation de témoin et la corruption sont deux infractions différentes, même dans le code pénal congolais, respectivement en ses articles 129 et 147.

D’ailleurs, il ne peut y avoir une quelconque confusion ni assimilation entre ces deux infractions, au motif tiré de ce que la loi pénale étant d’interprétation stricte, l’on ne peut recourir à l’analogie comme méthode d’interprétation pour affirmer que les deux infractions sont semblables, indiquaient les professeurs d’Université, membres du Grec, Groupe de Recherche pour l’instauration d’un Etat de droit et le Constitutionnalisme. C’était lors d’une Conférence-débat animée au Centre culturel Boboto autour de ces deux infractions qui selon, ces derniers, restent aussi distinctes.

Germain Lobo

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com