Check-list !

Check-list !

This post has already been read 10231 times!

L’avenir est toujours un mystère plongé dans d’épaisses brumes. Reconnue pour sa sagesse, la Bible ne prévient-il pas qu’il ne faille jamais se vanter du lendemain ? Pourtant, s’il est une chose que demain a de mieux qu’hier ce que tout peut arriver. Ainsi, l’avenir offre-t-il minute après minute, heure après heure, jour après jour et plus, des pages blanches. En République Démocratique du Congo autant qu’ailleurs sur la petite planète bleue cette donne est d’actualité. Au pays de Lumumba et autres où tous les regards sont quasiment tournés vers le processus électoralo-politique pour accoucher d’une alternance ‘’made in DRC’’, certains grattes papiers miroitent le rêve de voir les protagonistes politiques saisir, malgré les pages noires écrites, la balle au bond pour rédiger de belles pages de l’histoire de la RDC qui traverse un cap majeur ; celui où pour la première fois depuis la cinquantaine d’année d’indépendance, un président sortant est censé faire la remise-reprise avec un autre élu.

Il faut le dire, le chemin aura été long. Est-ce pour autant le bout du tunnel ? La question mérite de plus en plus d’être posée dès lors que la problématique d’un troisième mandat ou non pour le Président Kabila a été exorcisée par lui-même aux dépens des thèses Mirindi et autres. Mais, toute historique que fut l’acte de sa ‘’passion pour le Congo’’, un écho du célèbre comprenez ma passion de Mobutu, il y en a encore anguille sous la marmite électorale dans laquelle Nangaa concocte la sauce à servir ce 23 décembre aux congolais de tous les coins et recoins du Congo-Kinshasa.

C’est de plus en plus une évidence ! Les pommes de discorde sont connus quitte à être épinglées par n’importe quel bon chroniqueur de l’actu politique d’ici et d’ailleurs. En effet, de la machine à voter au fichier électoral en passant par l’éternelle problématique de la décrispation politique qui remet sur la table la question de l’inclusivité et de la crédibilité du processus électoral, les délie-langues sont maitrisés. Mais, les contradictions qu’elles engendrent ne le sont pas du tout. Certaines datent de plus d’une année. Faut-il un énième dialogue pour dénicher à la sauvette un consensus électoral avec le risque d’une transition ? Quelques politiques le susurrent sans convaincre puisqu’à l’aille dure comme au noyau du régime de Kinshasa, pour une fois, jusque-là seule l’irréversibilité des élections de décembre résonnent.

Et, pour sprinter à la députation provinciale, nationale comme à la course pour la présidentielle il faudra valider son ticket pour être dans les starting-blocks comprendre les lignes de départ, selon le jargon des athlètes. Avec tous les bruits de couloir et les coups boutiqués sur l’inéligibilité de ceux-ci et de ceux-là, la série de dévoilement des listes de candidats jugés recevables ne va-t-il pas sonner le glas de la naissance d’une ultime pomme de discorde à l’aube de l’ouverture de la campagne électorale ainsi que du vote proprement dit ? Mystère. Ce qui est sûr, c’est l’heure de check-list. Qui vivra, saura la suite de la passe d’armes politiques. Seulement, des voix appellent les politiques à saisir la chance d’écrire de nouvelles heureuses pages de l’histoire du Congo hérité des aïeux.

La Pros.

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com