Dégats de l’incendie à Bukavu : Emmanuel Ramazani Shadary de cœur avec les sinistrés

Dégats de l’incendie à Bukavu : Emmanuel Ramazani Shadary de cœur avec les sinistrés

This post has already been read 497 times!

Chrétien, congolais et humain, Emmanuel Ramazani Shadary n’a pas manqué de délier sa langue et faire parler son cœur suite à la facheuse incident survenue à Bukavu, où le week-end dernier un feu aux appetits voraces a dévasté plusieurs maisons de paisibles congolais. Hier, sous des toits, aujourd’hui des familles entières sont devenues quasiement des SDF (des Sans Domiciles fixes). Le désormais dauphin du Président Joseph Kabila et candidat du Front Commun pour le Congo –FCC- à la présidentielle 2018 a appelé, dans un mot confié à la presse, à la compassion envers les sinistrés et s’est dit, par ailleurs, prêt pour un élan de solidarité qui passe par des actions plus que des mots. « C’est avec consternation que j’ai appris qu’un incendie a consumé dans la nuit du 18 au 19 août 2018, près de 300 maisons à Ibanda dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu, en privant ainsi des centaines de familles d’un abri. J’exprime toute ma compassion et ma sympathie envers toutes les familles sinistrées, qui traversent cette épreuve aussi inopinée que douloureuse. La violence de cette tragédie est telle que, la compassion exprimée, pour être efficace, doit être accompagnée d’un élan de solidarité nationale, auquel je m’associerai volontier », a confié à une consoeur de 7sur7.cd.

Face à l’ampleur des dégats bien qu’aucune vie humaine n’ait été fauchée par l’incendie, Emmanuel Ramazani Shadary qui, loin de la poliitque, est père des familles, s’inscrit pour l’application du prescrit de l’évangile. Ainsi, dit-il ; « … pleurez avec ceux qui pleurent, Romains 12 : 15, nous recommandent les saintes écritures. C’est l’attitude à laquelle je convie les congolaises et congolais pour soulager les maux de familles frappées par cette tragédie ».

La tragédie

Le quartier Nyalukemba à Bukavu dans la nuit de vendredi à samedi 18 août a été en proie à une violente incendie. ‘’C’était la fin d’après-midi dans la capitale du Sud-Kivu. Le feu est probablement parti d’une habitation. Toutes les maisons environnantes étaient en bois, souligne Darius Sumuni, le maire adjoint de Bukavu. Le temps que les véhicules de la mairie arrivent, le feu a pris des allures vertigineuses. Il a fallu l’arrivée d’un véhicule de la Monusco pour maîtriser l’incendie. La mission de l’ONU a aussi apporté quatre citernes d’eau potable de la base ‘’, rapporte la Radio France Internationale dans un article rapportant cet évenement. Vers 23 heures, selon la RFI, le feu était maîtrisé. Hélas, le pire était déjà arrivé.

La Pros.

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com