Journal la Prospérité

Présentation du programme de Samy Badibanga. RDC : Jacqueline Mulamba émue par le projet !

This post has already been read 333 times!

Candidate à la députation nationale aux joutes électorales de décembre, Jacqueline Mulamba était dans la gibecière du candidat président de la République du regroupement “Les Progressistes”, Samy Badibanga Ntita lors de la présentation de son programme, le mercredi 22 août dernier, dans la salle Virunga de l’hôtel Memling, dans la commune de la Gombe. Repérée dans la foule par la presse, la future élue de la circonscription de Lukunga, Mme Jacqueline Mulamba, n’a pas voulu cacher son admiration du contenu du projet de l’autorité morale de leur regroupement politique. A l’en croire, loin d’être une farce ou, une poudre aux yeux, le prélude de ce plan de bataille demeure sine qua none, pour relever l’économie nationale, et exorciser dans le tas, la corruption, les violences, la pauvreté. Bref, toutes les inégalités qui conduisent aux antivaleurs.

Le résumer en une phrase, le programme de l’ex-conseiller spéciale d’Etienne Tshisekedi, portera le nom “Changement pour tous”. Cette simple phrase symbolise les dix longues années que compte  Badibanga dans l’arène politique congolaise, durant lesquelles il a, à l’en croire, nourrit l’espoir de porter le Congo, vers des pâturages prospères. Il fallait donc, bien le faire, si pas, très bien le présenter ce programme, devant la presse nationale et quelques membre du regroupement “Les progressistes”.

Le degré de persuasion de Ntita avait il faut le dire, atteint ce niveau qui obligerait le plus taiseux des hommes, à se prononcer. De ce fait, la candidate députée nationale, Jacqueline Mulamba, membre et pilier du regroupement  “Les Progressistes”, s’est laissé ébahir par la pertinence du projet du premier ministre honoraire étalé en cinq ans.  En marge de cette cérémonie louable, la candidate à la nationale de la circonscription de la Lukunga n’a pas caché ses mots. «Mon impression est très bonne, parce que l’on a tendance à critiquer notre Président, comme quoi il est très discret, qu’il ne parle pas. Mais, aujourd’hui il a montré à tous qu’il est accessible et qu’il s’exprime bien», a lâché Jacqueline Mulamba, avant d’ajouter : «dans son programme, il a touché les points cruciaux qui paralysent notre pays. Ce programme axé spécialement sur le social, le développement économique et la sécurité territoriale va évidemment résoudre les problèmes des Congolais », a laissé entendre la candidate. Néanmoins, la progressiste de la Lukunga estime que le cheval de bataille de ce grand programme se base principalement sur le social, où l’on retrouve incontestablement l’éducation nationale, l’environnement, le développement durable et l’économie. Toutefois, pour que ce rêve devienne réalité, il nécessitera absolument que le regroupement  “Les Progressistes” puissent  gagner plus de sièges au parlement, sans oublier la victoire ultime qu’ils espèrent de Samy Badibanga Ntita, à la Présidentielle du 23 décembre 2018.  Le programme de réforme initié par l’Autorité morale de ce regroupement, a trois priorités. La première se base sur la sécurité des personnes et des biens. La deuxième se focalise sur la création d’emplois et entreprises pour la jeunesse. La troisième, quant à elle, se fonde sur l’aide financière aux familles, allusion faite à l’innovation Badibanga, “Sunga Libota”.

D’emblée, comme Samy Badibanga Ntita, Mme Jacqueline Mulamba promet de battre campagne dans toutes les communes que regorge le district de la Lukunga, dès le 22 novembre.  Il faut se le dire, le 22 novembre réserve beaucoup de surprise, dans cet espace politique congolais. Le plus dur reste à faire, alors wait and see.

Merdi Bosengele & M. Mongolu