Invalidé par la CENI. Elections : Jean-Paul Moka saisit la Cour constitutionnelle

Invalidé par la CENI. Elections : Jean-Paul Moka saisit la Cour constitutionnelle

This post has already been read 467 times!

Le Professeur Jean-Paul Moka Ngolo Mpati, par l’entremise de son  avocat conseil, Me JuaireNsini et le bâtonnier Moka, ont déposé ce lundi 27 août, son recours auprès de la cour constitutionnelle.  Accompagnée de plusieurs pièces dont le récépissé et tous les documents de confirmation de paiement des frais de dépôt de candidature à la DGRAD, cette  requête a été reçue au cabinet du Président de la Cour constitutionnelle.  A cet effet, ses avocats attendent que la Cour précise la date de l’audience.

C’est ce lundi 27 août 2018, que Me JuaireNsini, avocat conseil du Professeur Jean-Paul Moka Ngolo Mpati,  candidat à la présidentielle du 23 décembre 2018,  ainsi que le bâtonnier Moka, ont déposé le recours pour la validation de ladite candidature à la  cour constitutionnelle. A cette requête, étaient annexés plusieurs documents dont les preuves de confirmation du paiement des frais de dépôt auprès de la Direction Générale des Recettes Administratives, domaniales, judiciaires et de participation (DGRAD). Mais également du récépissé. Ce recours a été bien reçu à la Cour et ils attendent la date de la tenue de l’audience pour défendre ce dossier.

Il sied de signaler que la candidature du Professeur Jean-Paul Moka, Président National du Mouvement Bleu a été invalidée lors de la publication de la liste provisoire de candidats présidents de la République publié le 24 août dernier par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Parmi les raisons avancées par la Ceni, figure le défaut de paiement des frais de dépôt de candidature non rétractable et non confirmé par la DGRAD.

Christine Ngalula

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DU MOUVEMENT BLEU N°011/1808/KIN/00PRES DU 25 AOUT 2018

La publication de la liste provisoire de la Ceni pour les candidats  présidents, députés nationaux et provinciaux nous donne un sentiment de perplexité.  Le plan Moka a créé une panique auprès de nos adversaires. En effet, alors que nous nous réjouissons de la validation de nos candidatures au niveau de la députation nationale et provinciale, nous déplorons la mise à l’écart des meilleurs fils et filles du pays à la présidentielle. Nous prendrons les dispositions légales requises devant la cour constitutionnelle. Nous travaillerons en solidarité avec les autres candidats pour une fin satisfaisante dans  cette procédure.

Me JuaireNsini

Porte-parole du Mouvement Bleu

Fait à Kinshasa, le 25 août 2018

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com