Retour sans condition de Katumbi. DEK : une marche pacifique prévue le 19 septembre

Retour sans condition de Katumbi. DEK : une marche pacifique prévue le 19 septembre

This post has already been read 95382 times!

C’est un groupe de pression qui œuvre pour le retour et la participation de Moïse Katumbi Chapwe à la présidentielle, fixée au 23 décembre 2018. Après avoir déposé des mémorandums respectivement aux Ambassades des Etats-Unis d’Amérique et de l’Afrique du Sud, voire, au siège de la Monusco, pour solliciter le retour sans condition de leur leader, la Dynamique Election avec Katumbi (DEK), vient de saisir le Gouverneur de la ville de Kinshasa à titre informatif, sur la marche pacifique qu’elle prévoit organiser le mercredi 19 septembre 2018. Objectif, réitérer leur position quant à l’inclusivité et la transparence de ces élections. Mais aussi, commémorer les deux ans des personnes tuées les 19 et 20 septembre 2016, lors des manifestations appelées par l’Opposition politique congolaise.

D’ailleurs, pour cette dernière, selon le rapport officiel, 17 personnes dont 3 policiers avaient tiré leur révérence dans ces altercations avec les forces de l’ordre. Toutefois, revenons-en aux faits. La première étape étant passée, il aurait fallu à ce mouvement pro-Katumbiste, de passer à l’étape suivante, en tenant mordicus à son almanach préétabli. Voilà, l’impensable vient d’arriver. Car, dans la matinée du lundi 27 août dernier, les jeunes Katumbistes ont informé l’autorité, conformément à la Constitution congolaise en vigueur, de l’organisation d’une marche pacifique, le mercredi 19 septembre 2018. Ainsi, cette marche partira du district de la Tshangu, à partir du marché de la liberté, en passant par l’échangeur de  Limete, pour chuter au siège de la CENI situé à la Gombe.

Parmi les objectifs de cette manifestation publique des jeunes Katumbistes, la question d’inclusivité en rapport avec les élections figure en seconde position. Actuellement, solidarité oblige, c’est le souci de voir participer tous les candidats de l’Opposition dans ces scrutins de décembre. De ce fait, le porte-parole de la DEK, Me Papy Mbaki, a affirmé haut et fort que cette démarche, consiste à intensifier la pression faite sur le régime en place, qui, à l’en croire, est censé libérer le processus électoral pour la tenue des joutes électorales crédibles.

En revanche, il sied de rappeler que la Dynamique Election avec Katumbi multiplie des sorties pour exiger le retour de Moïse Katumbi Chapwe.

Cela se manifeste visiblement sur terrain, d’autant plus qu’à l’issue de trois actions réalisées sur terrain devant les Ambassades des USA, Afrique du Sud et le siège de la Monusco, elle ne compte pas baisser les bras avant d’obtenir gain de cause. Me Willy Kasongo, jeune Katumbiste, a pour sa part estimé qu’il est tout à fait normal qu’après avoir passé du temps à l’extérieur, il est tout de même normal de revenir au pays, pour manifester avec les siens, pour tenter de gagner ce pari du retour du Gouverneur de l’ex-Katanga.

Merdi Bosengele

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com