Journal la Prospérité

Coupe de la Caf : V.Club se contente de la deuxième place après sa défaite devant Asec Mimosas (0-2)

This post has already been read 380 times!

Déjà qualifiée pour les quarts de finales après sa victoire face à Raja Club Athlétic du Maroc à la 5ème journée, l’AS V.Club n’a pu faire mieux qu’une défaite devant Asec Mimosas, hier mercredi 29 août, au stade Félix Houphouët Boigny pour le compte de la sixième et dernière journée. V.Club a donc terminé deuxième de son groupe avec  10 points, derrière Raja Club Athlétic premier avec 11 points. Le club marocain a battu Aduana Stars du Ghana par un score sans appel de 6 buts à 0.

Asec Mimosas a réussi tous ses deux buts dans le premier quart d’heure de jeu. Le premier sur un corner mal renvoyé, et le deuxième sur un coup franc, où le gardien Hervé Lomboto n’y est pas arrivé malgré sa parade. Au match aller entre les deux équipes, mercredi 16 mai au stade des Martyrs de Kinshasa, VClub s’était imposé (3-1). Les Ivoiriens avaient ouvert le score par Gbagnon Anicet Badie à la 19ème minute sur penalty consécutif à une faute de Bangala sur l’un des joueurs ivoiriens. Score à la mi-temps. A la reprise, Ngudikama ‘’Kila’’ réalisera un doublé (48’ et 58’) et GlodyNgonda (71’) signera le troisième but.

Par ailleurs, il y a lieu de dire que V.Club  a réalisé un bon parcours dans cette phase de groupe de la 15ème édition de la Coupe de la Confédération. A la première journée, Raja Casablanca vs V.Club (0-0) ; V.Club vs Asec Mimosas (3-1) à la deuxième journée, puis une défaite face à Aduana Stars à la troisième journée (1-2), une revanche au match retour (2-0), même score face Raja Club Athlétique (2-0), avant de tomber au finish avec le score même score (0-2). Qu’à cela ne tienne, V.Club s’en va en quart de finales.

Des surprises en Ligue de champions

Tous les vainqueurs de la Ligue des Champions depuis 2005 se retrouvent cette année en quarts de finale à l’exception des MamelodiSundowns, vainqueur en 2016, éliminés par le Horoya de Conakry après lui avoir concédé un nul sans but (0-0) lors de la dernière journée. La chute des Sud-Africains peut être considérée comme la seule surprise avec celle des Zambiens de Zesco United.

Notons enfin que 6 pays ont encore un représentant en quart de finale, l’Algérie, l’Angola, l’Egypte, la Guinée, le Maroc et la RD Congo. Mais la Tunisie fait mieux. Ses deux clubs sur la ligne de départ, l’Espérance et l’Etoile du Sahel sont toujours dans la course, ce qui n’est pas une surprise.

A l’issue de la phase de poules et des 48 rencontres, on peut dresser un premier bilan.

Al Ahly, l’octuple champion d’Afrique, a réalisé la meilleure performance en totalisant 13 points. Pourtant son départ avait été catastrophique, un seul point à l’issue des deux premières journées. Ensuite les Diables rouges ont enclenché la vitesse supérieure, signant quatre succès d’affilée.

Suivent, avec 12 points chacun, le TP Mazembe, vainqueur du groupe B, le WAC de Casablanca, vainqueur du groupe C, et l’Etoile du Sahel, victorieuse du groupe D.

L’Espérance pointe en cinquième position avec 11 points, précédant le Horoya AC et le Primeiro de Agosto de 2 points. L’Entente de Sétif n’a récolté que huit points sur un total possible de 18 points.

Le TP Mazembe, le Wydad de Casablanca et l’Etoile du Sahel ont réalisé un sans faute en n’ayant concédé aucune défaite. Tous les autres n’en ont connu qu’une seule, à l’exception de Sétif, battu deux fois en six matches.

Deux clubs ont réussi à prendre la tête de leur groupe dès la première journée et à ne jamais la quitter. Il s’agit du TP Mazembe (gr.B) et de l’Etoile du Sahel (gr.D). Le WAC (gr.C) a pris les commandes à la 2e journée et Al Ahly (gr.A) ne s’est installé en pôle position qu’à la 5e journée

Les clubs les plus efficaces ont été le TP Mazembe et l’ES Sahel avec 10 buts. On trouve derrière Al Ahly (9), l’Espérance et le WAC (8), Horoya et Sétif (7), enfin le Primeiro de Agosto (6).

La défense la plus vigilante a été celle du WAC Casablanca avec seulement 2 buts encaissés. Viennent ensuite celles du TP Mazembe, de l’Espérance et de l’ES Sahel (4), d’Al Ahly et du Primeiro de Agosto (5). Ferment la marche Horoya (7) et surtout l’ES Sétif avec 9 buts.

Six équipes ont une différence de buts positive, ES Sahel, Mazembe et WAC (+6), Al Ahly et Espérance (+4), Primeiro de Aosto (+1). Horoya est à 0 et Sétif à -2.

EG