La Cour a tranché. Présidentielle 2018 : Badibanga et Ifoku relancés !

La Cour a tranché. Présidentielle 2018 : Badibanga et Ifoku relancés !

This post has already been read 621 times!

Les six candidats à la présidentielle du 23 décembre 2018 dont les candidatures ont été jugées irrecevables par la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, connaissent désormais chacun son sort. Samy Badibanga et Marie-José Ifoku rentrent dans la course. Aux antipodes, Jean-Pierre Bemba Gombo, Adolphe Muzito sont définitivement évincés.  Jean-Paul Moka et Antoine Gizenga connaîtront leur sort  aujourd’hui. Ce sont des jugements irrévocables qui ont été rendus hier, lundi 3 septembre, par les Juges de la plus Haute Cour du pays, la Cour Constitutionnelle. Tout compte fait, ces décisions définitives des Experts du droit Constitutionnel congolais ne sont susceptibles d’aucune voie de recours. Surprenant, sans doute. Mais, tel est, selon les Juristes, la beauté du droit.  

Toutes les voies de recours ont été épuisées pour les candidats à la présidentielle du 23 décembre 2018 dont les candidatures avaient été jugées irrecevables par la CENI. Le verdict de la plus Haute Cour du pays, la Cour Constitutionnelle, est tombé hier lundi 3 septembre 2018. In fine, Samy Badibanga Ntita et Marie-José Ifoku  ont été réhabilités. Par contre, Adolphe Muzito et Jean-Pierre Bemba Gombo n’ont pas trouvé gain de cause au regard de leurs requêtes contre la sentence de la CENI invalidant ces deux potentiels candidats de l’opposition, respectivement leader de l’UREP et du MLC. Sauf magie, juridiquement parlant, tous ces candidats ont pu épuiser toutes les voies de recours constitutionnel. Il est vrai que la Cour a statué pour les candidats qui ont été lésés quant au rejet de leurs candidatures à l’élection présidentielle, bon nombre des candidats à la Députation nationale attendent, eux-aussi, la sentence des Juges autour de leur sort. Il va sans dire que la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, procédera officiellement à la publication définitive des listes candidats éligibles aussi bien à l’élection présidentielle qu’aux législatives nationales et provinciales, le 19 septembre prochain, soit dans deux semaines. Le train électoral est en marche. Des candidats à la Députation nationale qui ont été lésés sont sauront, chacun son sort, le même 19 septembre. En tout état de cause, c’est le 22 novembre prochain que débutera la campagne électorale proprement dite. Entretemps, ce 15 septembre 2018, les parlementaires de deux Chambres reprennent le chemin de l’hémicycle pour la session budgétaire en guise de l’année 2019. Le 23 décembre 2018 aura lieu, un jour, telle est une évidence. De nouveaux animateurs des prochaines institutions n’ont qu’à miser sur cette date décisive.

La Pros.

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com