Invalidation de Bemba : le Mlc tonne !

Invalidation de Bemba : le Mlc tonne !

This post has already been read 289 times!

Le Mouvement de Libération du Congo ne s’est pas fait prier pour réagir à la confirmation de l’invalidation de la candidature de Jean-Pierre Bemba Gombo, son président et compétiteur à la présidentielle 2018.  Pour rappel, c’est le lundi 3 septembre dans la soirée que  la Cour Constitutionnelle a rendu son verdict sur le cas Bemba jugé inéligible provisoirement jusque-là par la Commission Electorale Nationale indépendante -CENI. Mardi 4 septembre, après moult réunions, à travers une déclaration lue au siège du Mlc à Gombe/Kinshasa par Eve Bazaïba a donné le son de cloche attendu.

Le Mlc dit faire, à entendre la déclaration, le constat de l’inféodation totale de la CENI constituée entièrement des agents au service du régime et coiffée par un Nangaa qui n’obéirait qu’aux injonctions du pouvoir. Mais encore, pour cette formation politique, il y a présentement instrumentalisation du pouvoir judiciaire en général et de la Cour Constitutionnelle en particulier qui rendrait, selon le Mlc, des arrêts sur commande. Au chapitre des constats, ce parti cher à Bemba clame que toutes les institutions politiques et administratives au Congo-Kinshasa ont perdu leur neutralité. De cette lecture des choses, le Mouvement de Libération du Congo et ses alliés comptent évaluer, selon Eve Bazaïba, dans un plus bref délai leur engagement dans le processus électoral. Donc, le Mlc et alliés agitent, ici, la carte de l’épouvante derrière la perspective de boycott des élections à venir au cas où son candidat ne se retrouverait pas éligible. Comment le sera-t-il après l’arrêt ‘’inattaquable’’ de la Cour Constitutionnelle ? A en croire la Secrétaire Générale du Mlc, toutes les voies de recours au plan national et international ne sont pas encore épuisées. D’où, selon ses dires, y a-t-il encore de l’espoir. Néanmoins, il faille relayer l’analyse de plusieurs observateurs pour qui les carottes sont cuites pour le Chairman Bemba et, qu’à présent, lui comme l’Opposition, in globo, devrait envisager d’autres scenarios. Une perspective ouverte béatement avec les bras tendus de ce parti vers les autres. ‘’Le Mlc maintient sa collaboration avec toutes les forces vives de la nation afin de faire échec aux institutions inféodées notamment, la Cour Constitutionnelle. Le Mlc rappelle à l’Opinion tant nationale qu’internationale sa bonne foi suffisamment démontrée pour l’aboutissement heureux de ce processus. A ce jour, personne ne pourra lui reprocher une inclinaison active vers des actions citoyennes de grande envergure. Le Mlc annonce par conséquemment la mise sur pied d’un comité de crise en collaboration avec les autres forces de changement pour élaborer un agenda des actions citoyennes, afin d’amener le peuple congolais à reconquérir ses droits souverains confisqués par un groupe de prédateurs.

Le Mlc demande à toutes les forces vives de demeurer mobilisées et unies pour arracher une véritable alternance à la suite d’un processus électoral inclusif et créativité pour un Congo nouveau ‘’. Voilà, à tout dire, la chute de la déclaration du mouvement de Libération du Congo.

Danny Ngubaa

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com