Crise politico-électorale congolaise. CEPAS : Jonas Tshiombela estime que l’Accord reste la seule voie de sortie

Crise politico-électorale congolaise. CEPAS : Jonas Tshiombela estime que l’Accord reste la seule voie de sortie

This post has already been read 351 times!

La Dynamique des Politologues a organisé, du 3 au 5 septembre 2018, des journées de réflexion sur les élections afin de pouvoir dénicher la voie à une sortie de l’impasse politico-électorale que vit la République comme un moyen pour sortir de la crise. Et donc, plusieurs intervenants à tour de rôle ont exposé sur différents thèmes, en rapport avec le grand thème de ces trois journées de réflexion. Monsieur Jonas Tshiombela était l’un des intervenants qui a parlé sur la thématique de l’Accord de la Saint Sylvestre le jour de la clôture de ce rendez-vous. A l’en croire, l’application intégrale de l’Accord de la Saint Sylvestre est la seule et meilleure voie de sortie de crise. Et, à lire ses propos, une telle chose impliquerait l’inclusivité et la crédibilité des élections programmées pour décembre 2018. C’est devant une salle pleine de personnes venues de plusieurs endroits, jeunes, vieux de toute catégorie, le mercredi 05 septembre 2018, en la salle P. Boka, au Centre d’Etudes Pour l’Action Sociale, CEPAS, que cet acteur sociopolitique a tenu ses propos.

‘’Il n’y a que par le dialogue qu’on peut avoir des élections apaisées. Mais, il y a déjà eu le dialogue qui a conduit à l’Accord de la Conférence Episcopale Nationale du Congo -CENCO. Cette dernière, la CENCO, doit, aujourd’hui, selon Jonas Tshiombela, s’assumer en appelant les parties prenantes à évaluer cet accord afin d’évoluer de manière consensuelle notamment, sur la machine à voter. On peut trouver des moyens équilibrés avec toutes ces parties prenantes au dialogue afin de trouver un consensus’’, a-t-il épinglé lors de son speech. Pour s’attendre à des élections apaisées, cette démarche est la voie indiquée, estime ce porte-parole du Comité Laïc de Coordination. Il y a encore de petites choses à baliser pour aller à des élections véridiques et qui seront acceptées par tout le monde.  ‘’Elections oui mais nous ne voulons pas des élections chaotiques ‘’, a-t-il martelé. ‘’Sans tergiverser, les acteurs politiques sont appelés à vivre  sans hypocrisie s’il faille respecter véritablement l’Accord du 31 décembre dans la paix et via l’organisation de bonnes élections au Congo-Kinshasa. Tout cela dépend en ce moment de la bonne foi quant à la mise en œuvre de cet Accord de la Saint Sylvestre ‘’,  a laissé  entendre la voix autorisée  du CLC. Jonas Tshiombela croit encore en la possibilité de trouver des solutions adéquates plutôt que d’aller les yeux fermés vers des élections qui peuvent être chaotiques dans le contexte actuel en RD. Congo.

Lambert Saïdi, Edouard Khandi & Palmyre Likwanda

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com