Journal la Prospérité

Marche pacifique ce 19 septembre 2018. Kinshasa : la DEK confirme le rendez-vous !

This post has already been read 813 times!

‘’Qu’il pleuve ou qu’il neige, la Dynamique élection avec Katumbi, va descendre dans les ruelles de Kinshasa ce mercredi 19 septembre 2018 munie des balais pour célébrer les victimes tombés le 19 septembre 2016 lors des manifestations appelées par l’Opposition. En plus de cela, pour revendiquer le retour et la participation sans condition de Moïse Katumbi Chapwe aux joutes électorales et, en définitive, exiger le caractère inclusif de ces élections qu’aura à organiser la Commission Electorale Nationale et Indépendante au mois de décembre prochain’’. Voilà l’annonce des jeunes Katumbistes en marge de la conférence de presse tenue le mardi 4 septembre dernier, à Kinshasa.

Effectivement, la DEK vient une fois de plus de confirmer le rendez-vous ! Le décor est planté, la date étant fixée, ainsi toutes les démarches ont été faites pour que la marche de mercredi 19 septembre 2018 soit effectuée dans un climat de paix, sérénité et tranquillité. Ayant d’ores et déjà saisi l’autorité provinciale à titre d’information, la DEK attend à ce que toutes les dispositions soient prises de la part de l’exécutif provincial de Kinshasa afin de sécuriser la population qui partira du marché de la liberté, en passant par l’échangeur de Limete, jusqu’au siège de la CENI, situé en plein centre de la Gombe. Cela étant, pendant le point de presse réalisé mardi à Kinshasa, la Dynamique Election avec Katumbi -DEK- a réaffirmé sa position politique, celle de voir organiser des élections inclusives, transparentes et démocratiques, bien évidemment avec la participation de l’ex Gouverneur de Grand Katanga.

Les membres de cette dynamique en appellent à une grande participation de la population de la RDC. Papy Mbaki, l’un des membres influents, estime que la marche dénommée « Kombo », à comprendre balaie, consiste à commémorer les femmes, les hommes de surcroît, les héros qui ont succombé tout simplement parce qu’ils réclamaient la tenue des élections dans ce pays. C’est dans cette logique qu’à titre symbolique, étant donné que le balai est un outil destiné à nettoyer les poussières et les déchets tombés au sol, il va de soi dans ce contexte que cela va permettre éventuellement à purifier tous les déchets installés pendant 17 ans de règne. Selon l’intervenant, grâce à un coup de balai, le chemin du retour de Moïse Katumbi sera aussi balisé. Pour sa part, CENA Konga admet que la date de 19 septembre 2018 est mémorable en RDC. Pour lui, en réalité, cette journée doit être célébrée sur toute l’étendue du pays, en hommage à ceux qui ont lutté pour la tenue des élections. «C’est un grand évènement, la marche Kombo va se passer dans un climat de paix puisque toutes les démarches ont été déjà prises. Nous voulons commémorer cette date et en même temps hausser nos voix pour réclamer le retour sans condition de notre leader, Moïse Katumbi », a lâché avec conviction CENA Konga.

D’emblée, il sied de rappeler qu’au cours du mois de Juillet, la DEK avait déposé les mémorandums respectivement aux ambassades des USA, Afrique du Sud voire au siège de la Monusco, pour solliciter le retour de son leader en homme libre. Comme si cela ne suffisait-il pas, ce groupe de pression au régime avait rendu public une lettre ouverte adressée au Président Joseph Kabila, pour libérer le processus électoral.

Merdi Bosengele