Vivement un programme commun de développement. Ngaliema : Jeddy Bolangando peaufine des stratégies avec les jeunes de 21 quartiers de la commune !

Vivement un programme commun de développement. Ngaliema : Jeddy Bolangando peaufine des stratégies avec les jeunes de 21 quartiers de la commune !

This post has already been read 311 times!

Reconnu pour ses actions sociales d’envergure dans la municipalité de Ngaliema, Jeddy Bolangando est déterminé, sans ambages, à moderniser sa commune natale. En contact permanent avec sa base, ce jeune avocat ne jure que par l’amélioration des conditions de vie de la population. Candidat aux provinciales du 23 décembre 2018, Jeddy Bolangando consulte sa base tous les week-ends, question non seulement de peaufiner des stratégies pour asseoir une commune de Ngaliema digne de ce nom, mais aussi militer pour le bien-être de la population de cette municipalité. Au cours d’une rencontre avec des centaines  des jeunes venus de 21 quartiers de la commune de Ngaliema, il a visiblement exprimé sa vision pour le développement de ce coin de la capitale. Conscient de l’importance d’un programme commun pour le développement, Jeddy Bolangando demande à tous les jeunes de Ngaliema de s’unir pour cheminer ensemble et redonner une belle image à cette commune. Il y a urgence de résoudre les problèmes de la commune, souligne-t-il, qui sont entre autres l’électricité, l’eau, les érosions, etc… C’était dans le cadre des activités de l’association Lisanga Jeddy Elongo, organisées le samedi dernier, au quartier Ngomba Kinkusa.

Il n’est plus a présenté, la défense des intérêts de Ngaliema est la raison principale, dit-il, qui a motivé sa décision de briguer un poste aux provinciales après le triste constat sur la perte de la fierté et les valeurs d’antan de cette municipalité. Tout en sensibilisant les jeunes sur sa vision, il leur a lancé l’invitation à participer ensemble à l’élaboration d’un programme commun, sous forme d’un cahier des charges qu’il aura à défendre, à l’hémicycle provincial pour les intérêts de leur communauté, une fois élu.

«Je suis content de voir les jeunes de Ngaliema qui acceptent d’échanger pour le bien-être de la commune et surtout pour défendre leurs intérêts. Je suis un fils de Ngaliema et je suis content que nous puissions mener un combat ensemble pour une victoire d’ensemble. Nous devons parler Ngaliema,  défendre les intérêts de Ngaliema, … voilà qui doit désormais nous préoccuper. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’avais décidé de postuler comme candidat à la députation provinciale», a-t-il déclaré.

Avocat de par sa vocation, il leur a également confirmé que ce programme d’ensemble sera le propre de l’association Lisanga Jeddy Elonga. Et qu’une fois défini, cela fera l’objet de sa mission même si les résultats des urnes ne lui accordent pas la possibilité de le défendre par le canal de ce moyen politique, a-t-il rassuré.

«Je  suis devant les intellectuels de la commune de Ngaliema. Les intellectuels de Ngaliema connaissent pertinemment bien la mission d’un député national ou provincial. Je suis content qu’on soit, tous ensemble, dans une structure où désormais, nous allons décider sur notre sort. Nous devons définir, ensemble, un programme de développement de notre commune.  Nous devons donc discuter ensemble avant même de lancer le programme de notre propagande. Voilà donc pourquoi j’avais dit que comme intellectuels nous devons décider de cheminer et réfléchir ensemble sur base d’un programme commun. Un programme qui nous permettra tant soit peu de résoudre les problèmes de notre commune », a-t-il lancé un appel pathétique.

Pour Jeddy Bolangando, il est important de se lever comme un seul homme pour défendre les intérêts de la commune de Ngaliema. Soucieux de voir sa commune récupérer son prestige, Jeddy Bolangando, ce candidat député provincial, soutient que ceux qui ont reçu mandat de la population n’ont rien fait pour la commune.

«Nos pères, mamans que nous avons mandatés ne reviennent plus ici ; ils n’ont pas mis en place un programme pour le développement de notre commune. Voilà pourquoi nous, jeunes, devons prendre la relève pour élever notre commune. Nous sommes tous compétents, nous devons élaborer un cahier des charges qui sera défendu par celui qui sera à l’assemblée nationale ou provinciale», a-t-il conclu.

Kevin Inana    

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com