Elections 2018. Bruxelles : les opposants insistent sur neuf exigences

Elections 2018. Bruxelles : les opposants insistent sur neuf exigences

This post has already been read 673 times!

La réunion tant annoncée des opposants en Europe, plus précisément à Bruxelles, a, enfin, eu lieu ce mercredi 12 septembre 2018. C’est connu désormais, l’Opposition dans sa globalité, du moins dans sa masse critique acceptable, opte pour tout sauf le boycott des élections à ce stade. Oui, l’empêché Katumbi comme les exclus Bemba, Muzito n’optent pas de céder aux sirènes d’homme d’état préférant s’afficher en Homme d’Etat. Les états d’âmes ravalés, ces derniers aux côtés de deux poids lourds embarqués pour la présidentielle 2018, Kamerhe et Félix Tshisekedi, disent oui aux élections mais pas n’importe lesquelles ? Bien, à en croire le communiqué signé conjointement par les précités avec Antipas Mbussa, seules des joutes électorales crédibles, transparentes et apaisées devraient être organisées en décembre 2018. Ce, conformément à l’Accord de la Saint Sylvestre et les prévisions du calendrier électoral. Cependant, face à ce qu’ils qualifient de manœuvres du régime en place ‘’visant à organiser une fraude massive en vue de conserver le Pouvoir, les leaders de l’Opposition ont réaffirmé leur refus de cautionner toute parodie d’élections.

Les 9 exigences 

Prenant à témoin le peuple congolais, ces opposants exigent de la CENI et du Gouvernement, le respect de 9 points clés. Un, le rejet de la machine à voter. Deux, le nettoyage du fichier électoral afin d’identifier et extraire les plus ou moins dix millions d’électeurs enrôlés sans empreintes digitales. Trois, la mise en œuvre immédiate des mesures de décrispation politique conformément aux dispositions de l’Accord de la saint Sylvestre. Quatre, la participation effective des candidats exclus ou invalidés pour des raisons politiques afin d’assurer la tenue d’élections inclusives. Cinq, l’accréditation et le déploiement des observateurs des instances internationales UN, UE, SADC, OIF et autres au processus électoral. Six, l’assistance de la communauté internationale, à savoir les Nations unies, l’Union Européenne, l’Union Africaine, la SADC et la CIRGL, sur le plan politique, financier et matériel pour organiser des élections inclusives dans la paix. Huit, la participation effective de la Monusco au processus électoral pour le transport du matériel et la logistique puis, enfin, neuf, la restructuration et l’audit de la CENI conformément au prescrit de l’Accord de la Saint Sylvestre. ‘’Faute de respecter ces préalables, la CENI et le Gouvernement, avertissent ces leaders de l’Opposition, seront tenus responsables du chaos et des conséquences auxquelles conduira l’organisation d’une parodie d’élection.

Une réunion non-inclusive ?

Depuis Kinshasa, une série de candidats à la présidentielle, se voulant de l’Opposition, ont dénoncé la réunion de Bruxelles qui n’aura pas été, à leur avis inclusive selon certains dont Noël Tshiani Muadiamvita. Quelques communicateurs de la MP/FCC parlaient déjà de l’Eglise qui se moque de la charité. Allusion faite à des opposants cherchant l’inclusivité électorale sans réunir les leur à l’inclusivité. Par contre, des proches de l’Opposition, quant à eux, parlent de la tentative d’éviter d’embarquer des candidats chevaux de Troie qui rouleraient pour le Pouvoir.

Candidature commune

Les leaders de l’Opposition, sur ce sujet, disent avoir convenu d’accorder leurs violons en vue de la désignation irréversible d’un candidat commun, dans les meilleurs délais, pour forger une vision et un programme aux fins de maximiser les chances de battre le Pouvoir en décembre dans les urnes. Ballotée entre attente de réinsertion des exclus et  impératif de choisir suite au temps qui reste, les leaders de l’Opposition joueraient pour l’instant à la défensive selon certains observateurs. Car, le sujet a bien de détails aptent à les désunir au profit du régime de Kinshasa. Mais, seulement, vont-ils parvenir à les surmonter ? Mystère.

La Pros.

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com