Rapport de suivi de la situation économique en RDC : la Banque Mondiale appelle à l’amélioration du secteur de Santé

Rapport de suivi de la situation économique en RDC : la Banque Mondiale appelle à l’amélioration du  secteur de Santé

This post has already been read 240 times!

La Banque Mondiale a procédé hier, mercredi 12 août 2018, à la présentation de son Rapport de Suivi de la situation économique en RD. Congo. C’était devant les Membres du Gouvernement Congolais, Corps diplomatiques et moult partenaires venus de tout bord. Le thème retenu, pour cette cinquième édition, est : «Améliorer la Dépense de Santé pour renforcer le capital humain et assurer une croissance inclusive ». L’objectif principal au niveau du secteur de la santé est d’atteindre un seuil et une qualité de la dépense qui permettraient à la RDC d’accélérer le développement de son capital humain et de progresser sur la voie de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD). Pour les Experts de la Banque mondiale,  la RDC a de multiples défis à relever pour atteindre les ODD de la santé. Il s’agit, fondamentalement, du niveau des ressources nécessaires à cette fin, mais aussi des processus de leur acheminement et exécution, du reste, soumis à de fortes contraintes. 

Autour des grandes intelligences du pays et celles du monde, les Experts de la Banque Mondiale ont dû dévoiler le Rapport de Suivi de la situation économique pour la RDC. C’était, en effet, hier mercredi 12 septembre 2018 dans une des salles huppées de Rotana Kin-Plaza, en pleine Gombe. « Améliorer la Dépense de Santé pour renforcer le capital humain et assurer une croissance inclusive », c’est le thème qui a été choisi pour cette cinquième édition du rapport de la Banque Mondiale, partenaire économique et financier de l’Etat congolais. Dans leurs exposés respectifs, les têtes couronnées de la Banque Mondiale ont reconnu des avancées significatives enregistrées ces dernières années, en guise de la stabilité macrocosmique. Tout de même, ils notent, en outre, que des efforts considérables s’avèrent nécessaires pour rehausser substantiellement la qualité des ressources humaines du secteur de la santé en plus des actions visant l’amélioration de la prise en charge du personnel de la santé récemment initiées par le Gouvernement.  Des défis majeurs méritent d’être éradiqués afin d’y arriver. Il s’agit, entre autres, de l’allocation des fonds adéquats au secteur de la santé ; mais aussi d’utiliser correctement les montants du budget tels que prévus, et une distribution rationnellement équitable. Comment réduire la pauvreté en RDC ?  Pourtant, le constat est amer ; aucun objectif du millénaire n’a pu être atteint jusqu’ici, révèle le rapport de la Banque. Vague des questions autour du secteur de la santé. La Banque note, pour ce faire, que l’offre des services de santé reste faible et la gouvernance  du secteur fragmentée ;  les dépenses de santé sont en augmentation mais, demeurent fragiles, et principalement financées par l’extérieur. Pour la Banque Mondiale, à cet égard, une grande mobilisation des ressources au profit du secteur de la santé et une meilleure exécution des dépenses réduiraient la charge de la santé pour les ménages, tout en améliorant les indicateurs de la performance du secteur. Elle souligne le fait que l’amélioration de la performance du secteur de la santé publique est indissociable d’une meilleure gestion des ressources humaines. Et de recommander au Gouvernement, son partenaire, d’explorer en profondeur l’approche du financement basé sur la performance, FBP en sigle, de manière à relever le double défi de l’accroissement des ressources du secteur et de l’amélioration de l’efficience de leur utilisation.

Pour sa part, le Ministre d’Etat au Budget, parlant au nom du Gouvernement, a salué ce rapport objectivement présenté par la Banque Mondiale.  Il a saisi cette opportunité pour souligner que le gouvernement s’est engagé résolument à éradiquer la pauvreté.

Jacques Kitengie

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com