Ex-Bandundu : le Général Dieudonné Mutupeke présente les nouvelles autorités militaires et s’insurge contre les ‘’Kuluna’’

Ex-Bandundu : le Général Dieudonné Mutupeke présente les nouvelles autorités militaires et s’insurge contre les ‘’Kuluna’’

This post has already been read 499 times!

Le général des brigades Dieudonné Mutupeke, commandant de la 11ème Région militaire basé à Kikwit, vient de présenter officiellement 10 nouvelles autorités militaires, dont deux généraux, affectées par le commandant suprême qui est le président de la République démocratique du Congo (RDC).

La cérémonie y afférente a eu lieu lundi, 10 septembre 2018 lors d’une parade générale mixte qui s’est déroulée au Camp Ebeya dans la commune de Kazamba. Le représentant du gouverneur de la province du Kwilu, le représentant du maire de Kikwit, des autorités politico-administratives, militaires, policières et religieuses ainsi que plusieurs autres invités de marque ont rehaussé de leurs présences cette cérémonie.

 «Vous devez respecter ces nouveaux venus et vous devez travailler en collaboration avec eux. Celui qui ne va pas les respecter sera sévèrement châtié. Il faut noter que l’armée et la police sont là pour sécuriser la population et ses biens. Même lors de la campagne électorale. J’insiste sur l’apolitisme de l’armée et de la police. Tout le monde qui viendra battre sa campagne électorale dans le Kwilu, Kwango et Maï-Ndombe devra être sécurisé», a-t-il déclaré.

Le général des brigades a également mis un accent particulier sur la discipline : «Pour bien réussir la mission qui nous est confiée, nous devons être disciplinés. Nous sommes aussi contraints de respecter le Chef de l’Etat. La discipline militaire doit être d’application à chaque instant. Là où se trouve un policier ou un militaire, la paix doit régner. Nous voulons la paix et non des troubles. Vous pouvez aussi solliciter des renforts en cas d’une situation qui vous dépasse», a-t-il martelé.

Lutte contre les ‘’Kuluna’’

Toujours dans son adresse, le général Dieudonné Mutupeke a également insisté  sur la nécessité de traquer tous les bandits appelle ‘’Kuluna’’ : «Pour  que les élections se déroulent normalement et sans incident, nous devons lutter contre les bandits connus sous le nom de  ‘’Kuluna’’. Nous avons constaté que   depuis quelques jours, ces bandits ont repris leurs activités. Cette fois-ci nous allons changer de stratégie. Et tous les complices de tous ces bandits seront également pris dans le filet», a-t-il déclaré en invitant toute la population à dénoncer systématiquement toute situation relative au ‘’Kuluna’’.

Il sied de noter que depuis l’arrivée du général Dieudonné Mutupeke à la tête de la 11ème Région militaire, plusieurs bandits avec des dénominations comme ‘’Fournis rouges’’, ‘’Dynosors’’, ‘’Tosa o bika’’ etc. ont été traqués grâce aux ‘’Opérations mbita bango’’. Ces opérations ont permis de mettre ces inciviques hors état de nuire et de permettre à la population Kikwitoise de respirer.

Sensibilisation contre le VIH/Sida

La parade générale mixte de ce lundi a été également une occasion propice pour sensibiliser tous les éléments de la FARDC (Forces armées de la République démocratique du Congo) et  de la PNC (Police nationale congolaise) contre le Sida.

Cette activité a été menée par le Programme national multisectoriel de lutte contre le Sida (PNMLS)/antenne de Kikwit. Cette institution du gouvernement congolais spécialisé en cette matière s’est proposée d’attirer l’attention de tous les éléments de la FARDC et de la PNC contre cette maladie mortelle et de les inciter aussi au planning familial pour espacer les naissances.

Badylon Kawanda

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com