Victoire des femmes aux prochaines élections. SYFES : leaders et candidates peaufinent des stratégies

Victoire des femmes aux prochaines élections. SYFES : leaders et candidates peaufinent des stratégies

This post has already been read 601 times!

‘’Campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux pour appuyer les femmes aux élections présidentielle, législatives, municipales et locales’’. C’est autour de cette thématique que s’est tenue,  sous la ferrure de la Synergie des Femmes de la Société civile-SYFES-, le jeudi 20 septembre dernier, une matinée d’échanges à la salle Lapina à la Paroisse Notre Dame de Fatima. Il était question, dans cette messe, de partager des expériences entre les femmes candidates aux prochaines joutes électorales et les femmes leaders  et quelques électrices.  Il s’agissait, d’après Rose Muchanga, présidente de SYFES, d’une matinée d’échanges entre les femmes leaders et candidates pour voir dans quelle mesure booster les candidatures féminines. Et voir par quels mécanismes le Congo nouveau pourrait être dirigé par les femmes.

C’était aussi l’occasion d’équiper la femme candidate par diverses stratégies pour mieux sensibiliser la population via les réseaux sociaux quant à sa candidature.

Focus

Alimentée par différentes projections vidéo d’appel à soutenir des candidatures féminines, des exhortations des hommes de Dieu et autres femmes leaders, cette matinée était riche en couleurs. Déterminés à voir les femmes diriger ce pays et être parmi les décideurs, quelques leaders d’opinions sélectionnés, ont répondu présents à cette invitation, a déclaré Rose Muchanga. L’usage des différents réseaux sociaux sera l’un des moyens forts pour vendre l’image de la femme pendant cette période de fièvre électorale. C’est aussi parmi les moyens visant à encourager ces femmes candidates aux futurs scrutins, renchérit la présidente de la Synergie des Femmes de la Société civile. Etant gardienne des valeurs humaines, et ayant, avec ses dix doigts, soutenu le ménage au pays de Patrice Emery Lumumba pendant la crise après les deux pillages des années 90, elle est capable jusqu’à ce jour d’apporter un shift dans l’arène politique, économique et social, si et seulement si le peuple congolais lui accordait la chance, a-t-elle affirmé. ‘’Et  si la libération du Congo passait parla femme!’’.

Ce sous-thème a fait l’objet de l’intervention du Père Alphonse Abedi. Il était question pour cet homme de Dieu, dans son allocution, de faire une étude de modèle à suivre de certaines femmes citées dans les saintes écritures. Notamment, Judith et Esther. Ces dernières sont cependant des modèles à copier par des femmes congolaises pour être de bons leaders, estime-t-il.

Apostrophe

Au sortir de cet échange, quelques brides d’interventions glanées sur le champ fait état des lieux d’une frange de femmes se disant être satisfaites pour cette initiative. Dans le but d’encourager les femmes candidates aux prochaines élections, Anne-Marie Makombo, cadre à la Ligue des Démocrates Congolais-LIDEC-, lance un vibrant appel à ne pas craindre et ne  pas se laisser intimider par la gente masculine. Venue assister à cette assise pour mieux préparer son futur dans la même lutte que ses précurseurs, Djedathe Nzila, membre d’USM ONG et modéliste de profession estime que la femme, de par sa nature, est porteuse du pouvoir. Cet être féminin a toujours à dire face aux hommes, à lutter et à mettre  son intelligence en dépit de  toutes pressions, précise-t-elle. Que les hommes, pour leur part, prête main forte aux femmes pour mettre en exergue leurs atouts, a conclu Djedathe Nzila. Il vaut mieux de rappeler que cette  rencontre tenue  sous la barbe de la Synergie des Femmes de la Société civile, a connu l’appui de National Democratic Institute, NDI.

Lambert Saïdi

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com