Candidat du regroupement politique Arc-en-ciel du Congo. Présidentielle 2018 : Jean-Philibert Mabaya sollicite et obtient le soutien des Sénateurs !

Candidat du regroupement politique Arc-en-ciel du Congo. Présidentielle 2018 : Jean-Philibert Mabaya sollicite et obtient le soutien des Sénateurs !

This post has already been read 421 times!

Il a réuni ses collègues Sénateurs pour solliciter leur soutien sur sa candidature à la prochaine élection présidentielle. Il, c’est Jean-Philibert Mabaya Gizi Amine, Candidat Président de la République aux élections du 23 décembre prochain. Autour d’une table, les sages du Sénat ont échangé en famille dans le but d’étudier des voies et moyens pour voir comment porter haut la candidature d’un des leurs. Une rencontre qui a duré pendant plus de deux heures à l’Hôtel Sultani dans la commune de la Gombe. Profitant de cette occasion, les Sénateurs ont voulu en savoir un peu plus non seulement sur son programme  de gouvernance, mais aussi sur les atouts du candidat Mabaya. Séance tenante, le candidat du regroupement politique Arc-en-ciel du Congo a donné des détails sur son programme, axé sur 12 piliers, tout en insistant sur la restauration de la dignité humaine qui constitue même le fil conducteur de son programme.

Devant ses collègues, Jean-Philibert Mabaya a souligné l’importance de cette rencontre qui visait, entre autres, à les informer, officiellement, au sujet de sa candidature à la magistrature suprême.

«Les raisons de ma rencontre avec les sénateurs, c’est que j’ai travaillé au Sénat avec eux pendant 12 ans. Nous avons tissé des relations entre hommes, des relations humaines. Et lorsque je prends une décision aussi importante de présenter ma candidature comme Président de la République, il est tout à fait normal que ceux avec qui j’ai travaillé aient l’information. C’était un devoir pour moi d’informer mes collègues avec qui nous avons,  ensemble, réfléchi sur tous les problèmes du pays, sur ma décision. C’est pour que tout ce qu’ils pensent de bon pour le pays, puisse se concrétiser à travers ma modeste personne», a expliqué le Candidat Président de la République, Jean-Philibert Mabaya Gizi Amine.

Devant la presse nationale, le candidat du regroupement politique Arc-en-ciel du Congo a réagi au sujet des attentes de Sénateurs.

«La première chose que mes collègues sénateurs peuvent attendre de moi, c’est de voir leur rêve se concrétiser. Le Sénat est composé de plusieurs personnalités : les anciens Premiers ministres, avocats généraux, anciens magistrats, chefs d’entreprises, etc. Sous d’autres cieux, on dirait ce sont eux les grands électeurs. Sous d’autres cieux, si j’avais l’assentiment de tous ces grands électeurs, je serai déjà Président de la République. Mais, il y a la population. La base à laquelle je tiens énormément, puisque j’ai toujours travaillé avec elle. Et bientôt je vais rendre visite à cette base pour qu’ensemble, nous puissions à la fin construire un beau pays. Un très beau pays», a-t-il déclaré.

Les Sénateurs saluent l’initiative

Une initiative saluée par ses collègues qui trouvent en lui des qualités d’un homme capable de diriger la République Démocratique du Congo. Le Sénateur Adambo, présent lors de cette cérémonie, a voulu savoir les cartes et les atouts de celui qui veut diriger le pays. «Premièrement, je remercie le candidat Mabaya qui nous considère comme ses premiers amis. Plusieurs personnes se posent la question de savoir quelles sont vos cartes et atouts dès lors que vous aviez accepté de vous lancer dans cette aventure ?», a-t-il interrogé. A cette question, c’est d’ailleurs d’autres Sénateurs qui ont répondu en mettant en exergue le grand programme de gouvernance de Mabaya. Le Sénateur Jean Nengbangba a rappelé à l’attention de l’assistance les grandes lignes de ce programme qui, selon lui, permettront d’améliorer la situation du congolais.

La machine à voter s’invite au débat

Lors des échanges, les Sénateurs ont dit leur inquiétude sur la fonctionnalité même de la machine à voter. A en croire leur propos, il y a des fortes chances que les résultats des élections ne reflètent pas la volonté de la population. A cette question, Jean-Philibert Mabaya a répliqué en ces termes : « Dans toutes les sorties médiatiques, l’Arc-en-Ciel du Congo a toujours été contre la machine à voter. Nous avons proposé qu’elle ne soit pas utiliser faute de consensus ».

Sur place, le Sénateur Djoli a donné des éclaircissements techniques sur cette machine qui ne rassure, selon lui, en rien l’organisation des bonnes élections.

Mabaya, le dauphin des Sénateurs 

Les Sénateurs ont fait savoir que Jean-Philibert Mabaya est leur dauphin. La Sénatrice Nkoy Mafuta l’a rappelé plusieurs fois lors de cette rencontre.

«C’est notre dauphin. Le dauphin c’est quand toi-même tu ne sais pas te présenter, tu envoies quelqu’un. Comme nous ne savons pas nous présenter tous, nous envoyons un Sénateur parmi nous. La nation doit attendre de lui le changement. Parce que le Sénat a toujours été au sommet de tout. Il représente le Sénat et on attendra beaucoup de lui», a-t-elle dit.  

Kevin Inana

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com