Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Aucune confusion possible en RDC : le CALCC demeure la seule voix autorisée du Laïcat Catholique

Aucune confusion possible en RDC : le CALCC demeure la seule voix autorisée du Laïcat Catholique

This post has already been read 441 times!

 ‘‘L’engagement actif dans la situation sociopolitique de la RDC dont la vulgarisation, et la mise en pratique des doctrines de l’Eglise Catholique’’. Ceci est une des recommandations formulées par les participants de différents Diocèses et Archidiocèses du pays lors du dernier Conseil National du CALCC. En tant que plate-forme favorisant la concertation et la synergie entre tous les mouvements et associations ecclésiaux des laïcs dans leur différence et leurs diversités, le Conseil de l’Apostolat des Laïcs Catholiques du Congo, CALCC, entend reprendre les choses en mains et intensifier ses activités à travers tout le territoire national. Déjà très actif dans plusieurs provinces, le CALCC promet la poursuite de son implantation et la redynamisation de son bureau à tous les échelons de l’Eglise locale de la RD. Congo. Hier, jeudi 4 octobre 2018, il a donné un point de presse en son siège dans la commune de Kalamu par le biais de son Président, Me Jean Bosco LALO KPASHA. Ce dernier a donc présenté les nouveaux animateurs du Bureau National du CALCC et a précisé que ce Conseil est l’émanation de la CENCO. ‘’Le CALCC est une courroie de transmission entre la CENCO et le laïcat. C’est la voix autorisée du Laïcat Catholique Congolais‘’.

Voici succinctement, la déclaration du Président National du CALCC.

                                                                                                                                

POINT DE PRESSE DU PRESIDENT NATIONAL DE CALCC

(JEUDI 4 OCTOBRE 2018)                

  1. Le Conseil de l’Apostolat des Laïcs Catholiques du Congo, CALCC en sigle, est un organe qui est l’émanation de la Conférence Episcopale National du Congo, CENCO en sigle. Il a été créé en 1984 en tant que « plate-forme favorisant la concertation et la synergie entre tous les mouvements et associations ecclésiaux des laïcs dans leur différences et leurs diversités ». comme d’aucuns le croiraient, le CALCC n’est pas une association à côté des autres associations et mouvements, mais un conseil impliquant et chapeautant tous les autres mouvements et associations : c’est la voix autorisée du Laïcat Catholique Congolais. Le CALCC est une courroie de transmission entre la CENCO et le laïcat.
  2. Le CALCC dispose d’un nouveau Bureau National dont les animateurs ont été élus en date du 14 août 2018 et nommés par Son Excellence Monseigneur Marcel UTEMBI TAPA, Archevêque de Kisangani, Président de la CENCO en date du 30 août 2018. Son mandat est de 4 ans, renouvelable une fois. Ladite élection a eu lieu lors du Conseil national tenu à Kinshasa au centre d’accueil Union des Supérieurs Majeurs/USUMA en sigle, sis dans la commune de LIMETE, 13ème RUE, dans la Ville de KINSHASA/RDC du 12 au 14 de l’année en cours.
  3. Ce bureau est composé de :
  4. Me Jean Bosco LALO KPASHA (Président),
  5. Pr Thomas BALIMUACHA (Vice-président),
  6. Mr Florent GIMAGESA (Secrétaire Général) et
  7. Me Merveille MANTANTU VITA (Trésorière).

Ce comité est le 4ème depuis la création du CALCC, le 1er fut présidé par Monsieur MONSENGO, le 2ème par Dr. Pierre Anatole MATUSILA, le 3ème par Monsieur Crispin NLANDA. Notre comité rend infiniment grâce au Seigneur pour son amour et sa miséricorde. Nous adressons également nos sentiments de gratitude au Président de la CENCO, ainsi qu’à tous nos Pères Evêques. Que notre reconnaissance parvienne aussi aux Présidents Provinciaux et Diocésains du CALCC.

  1. En effet, lors du dernier Conseil National du CALCC, les participants de différents Diocèses et Archidiocèses de la République Démocratique du Congo, en vue de donner un nouvel élan au CALCC, ont formulé les recommandations suivantes :
  2. La constitution de deux commissions ad hoc, dont la première pour proposer les amendements des statuts ainsi que les Règlements intérieurs et la seconde pour élaborer un plan stratégique du CALCC ;
  3. La sensibilisation des agents de l’évangélisation (clergés et laïcs) de différentes structures pastorales (Provinces, Diocèses, Paroisses et CEV) sur le CALCC, sa nature et sa mission dans l’Eglise locale de la RDC ;
  4. L’engagement actif dans la situation sociopolitique de la RDC dont la vulgarisation, et la mise en pratique des doctrines de l’Eglises Catholiques (message Biblique, pontificaux et ceux des Evêques de la CENCO) ;
  5. La structuration et la redynamisation des groupes socioprofessionnels catholiques (les journalistes, les avocats, les médecins, les commerçants, les enseignants,…) ;
  6. La redéfinition et la relance du Fond Isidore BAKANJA ainsi que la proposition d’une nouvelle clé de répartition (CEV, PAROISSES, DIOCESES, ARCHIDIOCESES ET NATIONAL) ;
  7. La poursuite de l’implantation et la redynamisation du CALCC à tous les échelons de l’Eglise locale de la République Démocratique du Congo.

Voilà, Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs les membres des organes de la Presse, les nouveaux animateurs du Bureau National du CALCC, qui vous promettent dorénavant une franche et étroite collaboration ; et ils viennent ainsi de vous présenter sommairement les objectifs que le Conseil National leur a assignés.

Fait à Kinshasa, le 04 octobre 2018

Pour le Bureau National du CALCC

Me Jean Bosco LALO KPASHA

Président

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com