Sous la conduite du SPA Willy Bakonga. Pprd : les ressortissants du Grand Equateur réaffirment leur soutien à R. Shadary

Sous la conduite du SPA Willy Bakonga. Pprd : les ressortissants du Grand Equateur réaffirment leur soutien à R. Shadary

This post has already been read 249 times!

Sous un Soleil de midi rayonnant, le week-end dernier, les ressortissants du Grand Equateur vivant à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, se sont retrouvés à la place Ymca, en plein cœur de Matonge, dans la commune de Kalamu, afin de consolider leurs liens et réaffirmer avec force le soutien déjà exprimé par le Grand Equateur au candidat du FCC à la présidentielle 2018. Oui, il s’agit bien d’Emmanuel Ramazani Shadary. Digne fils de l’espace équatorien, Willy Bakonga, Secrétaire Permanent Adjoint du Pprd, a conduit cette matinée politique à travers un discours articulé sur trois axes. En premier lieu, il a présenté dans un Ymca noir de monde les notables Pprd du Grand Equateur, démontrant les positions de qualité données aux équatoriens au parti présidentiel et au-delà dans les arcanes du Pouvoir actuellement sous la bénédiction du Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange. Ainsi, a-t-il appelé devant la foule en liesse Jeanine Mabunda, élu de Bumba et numéro Un des femmes au Pprd en plus d’être conseillère du Chef de l’Etat en matière de lutte contre les violences sexuelles faites aux femmes…, mais aussi plusieurs autres dont l’Honorable Likinda. Dans le deuxième volet de son discours, Willy Bakonga a démontré pourquoi les fils et filles du Grand Equateur doivent soutenir Emmanuel Ramazani Shadary.

Leitmotiv

”Pourquoi être derrière Shadary? Parce que l’intérêt des équatoriens est derrière Shadary. Shadary aza ka vroum. Aza voiture ya matindika te ”, a-t-il dit devant la foule en extase. Dans son dernier axe de speech, Willy Bakonga a démontré combien les détracteurs du Président Kabila ont été confondus, preuve qu’ils le seront de nouveau aux termes des élections du 23 décembre 2018. ”Pendant qu’ils disaient que le Président Kabila, l’initiateur du parti, allait violer la Constitution, ils ont été confondus parce qu’il l’a respectée. Il avait promis de le faire et il l’a accompli. Il a dit, il a fait ”, a-t-il conclu sous les ovations des ressortissants du Grand Equateur réunis dans un Ymca rempli comme un œuf.

Flashback

Fin août 2018, les notables des provinces de la Tshuapa, Mongala, du Nord et Sud Ubangi et de l’Equateur promettaient, à travers une somptueuse réception offerte au Kempinski Fleuve Congo Hôtel, un soutien indéfectible au candidat du Front commun pour le Congo (FCC) à la prochaine présidentielle. Outre José Makila, Willy Bakonga, Jean-Lucien Bussa, Omer Egwake, Bienvenu Liyota…, la réception en l’honneur d’Emmanuel Shadary le vendredi 31 août 2018 a été marquée par la présence de Léon Kengo Wa Dongo, le président du Sénat dont les propos quelques jours avant à travers une interview accordée à la Radio France Internationale laissait entendre que son soutien à Ramazani Shadary n’était pas automatique suite au fait qu’il a signé la charte du Front Commun pour le Congo. Mais, après sa présence remarquée à cette cérémonie, politiquement, il apparaissait que l’homme avait mordu aux sirènes du candidat du FCC à la présidentielle.

La Pros.

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com