Présidentielle 2018 : Jean-Paul Moka et Kin-Kiey Mulumba pour une candidature unique de l’Espace ‘’Grand Léopoldville’’

Présidentielle 2018 : Jean-Paul Moka et Kin-Kiey Mulumba pour une candidature unique de l’Espace ‘’Grand  Léopoldville’’

This post has already been read 333 times!

Le ticket Jean-Paul Moka Ngolo Mpati/Tryphon Kin-kiey Mulumba tient, à tout prix, au respect du calendrier de la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI. Mettant le cap sur la date fatidique du 23 décembre prochain, les deux personnalités n’imaginent guère une victoire dans la solitude. Désormais, elles ont opté pour l’unité dans la diversité, en commençant par les potentiels candidats président issus de l’espace ‘’Grand Léopoldville’’ d’autrefois, à savoir le Kongo Central, Kinshasa et le Bandundu. «Nous venons de commencer le travail sous la médiation du grand Patriarche N’singa Udjuu.  Rappelez-vous qu’il fut quatre fois Premier Ministre et qu’il est le seul Patriarche qui nous reste pour le Grand Léopoldville », a confié à La Prospérité, lundi dernier le leader du ‘’Mouvement bleu’’, Jean-Paul Moka.  

A l’aube des élections prévues d’ici 76 jours, du moins en ce qui concerne les trois scrutins combinés du 23 décembre 2018, à savoir : la présidentielle et les législatives nationales et provinciales, l’heure est aux alliances dans le microcosme politique. Les dignes filles et fils de l’ancien ‘’Grand Léopoldville’’, soudés telles deux gouttelettes d’eau dans un ver d’eau, ont du mal à accepter le passage de pouvoir, le 12 janvier 2019, entre Joseph Kabila et un autre fils du pays, sinon, un natif du ‘’Grand Bandundu’’. Certes, il s’agit d’une lutte rude, ils le savent, de près ou de loin, autant que le camp Félix, Kamerhe et Cie.

Pacte historique

Jean-Paul Moka Ngolo Mpati, leader du ‘’Mouvement bleu’’ et son colistier candidat validé pour la présidentielle du 23 décembre prochain, Kin-kiey Mulumba Tryphon, tous deux dignes fils du ‘’Grand Bandundu’’, sont pour l’unité dans la diversité entre tous les candidats président issus de l’ancienne province de Léopoldville. «Au vu du grand nombre des candidats, nous avons pensé qu’il est impossible d’avoir un score honorable et qu’il est essentiel de nous regrouper. Et comme nous le savons tous, ne nous voilons pas la face, le vote en RD. Congo est principalement régional, pour ne pas dire tribal. Nous nous sommes dit qu’il nous faut une candidature unique pour l’espace ‘’Grand Léopoldville’’, c’est-à-dire le Kongo-Central, Kinshasa et le ‘’Grand Bandundu’’ », a expliqué le bien-fondé de la démarche, le colistier du candidat Kin-kiey Mulumba Tryphon aux prises avec La Prospérité, à l’issue d’une rencontre historique entre Martin Fayulu de l’ECIDE et l’ancien Premier Ministre N’singa Udjuu qui, du reste, serait le facilitateur. «Il s’est déplacé d’Inongo jusqu’ici. Dimanche dernier, il a rencontré le Premier candidat de cet espace, Tryphon Kin-kiey Mulumba. Lundi 9 octobre 2018, il s’est entretenu avec le Président de l’ECIDE, Martin Fayulu. Le résultat est positif jusqu’ici. Il va sûrement rencontrer les candidats Mabaya et Freddy Matungulu», a-t-il poursuivi tout en fustigeant les doutes qui émergent de plus en plus sur l’effectivité des élections dans le délai fixé par le calendrier électoral en vigueur. Car, selon lui, en effet, les élections doivent se tenir cette année. L’opinion a de quoi attendre des grandes révélations à l’issue de la conférence de presse qu’animeront ces deux leaders politiques et dignes fils du ‘’Grand Bandundu’’, à Univers groupe/cité du Fleuve de Kinshasa, jeudi 11 octobre prochain.

Jacques Kitengie

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com