Clôture des travaux ce vendredi. Forum humanitaire 2018 : problèmes et pistes de solution aux crises humanitaires

Clôture des travaux ce vendredi. Forum humanitaire 2018 : problèmes et pistes de solution aux crises humanitaires

This post has already been read 506 times!

Il se tient, pendant trois jours à Kinshasa, soit du 17 au 19 octobre 2018, les travaux du Forum humanitaire placé sous le thème : “ Etat des lieux et perspectives d’avenir“. Le go a été donné mercredi 17 octobre par le Premier Ministre Bruno Tshibala, propulseur dudit forum. Les différents participants venus de plusieurs horizons sont à pied d’oeuvre pour évaluer la situation humanitaire en RDC et proposer des pistes de solutions, pour une prise en charge efficace.

La première journée de ce forum dont l’objectif principal est de doter la RDC d’une stratégie nationale pour une gestion efficace des crises humanitaires a été sanctionnée par deux panels placés sur l’Analyse de la situation humanitaire en RD. Congo. D’abord, par les autorités du Gouvernement Central. Ensuite, par les autorités provinciales, avec l’intervention notamment, du Vice-Premier ministre, ministre en charge de l’Intérieur et sécurité, Henri Mova Sakanyi, qui a parlé de la prise en charge des crises humanitaires récurrentes en RDC et des difficultés à y apporter des solutions durables. Il estime que c’est la sédentarité voulue par la nature humaine qui pousse les populations à se trouver dans des conditions humanitaires défavorables.

La RDC est frappée depuis quelques années déjà par plusieurs crises humanitaires causées principalement par les conflits armés dans le Nord et Sud-Kivu. Tout récemment, le phénomène Kamuina Nsapu au Kasaï Central a poussé des milliers de Congolais à se déplacer ou encore à se réfugier en Angola, soit plus de 200 000 Congolais, y compris des réfugiés sous protection du HCR, refoulés par les services de sécurité angolais. Les refoulés sont arrivés dans la province du Kasaï, notamment à Kamako où ils vivent dans des conditions difficiles. Les résolutions de ces assises doivent donc être de taille.

Pour le reste, plusieurs membres du gouvernement de la République ont pris part à cette cérémonie d’ouverture notamment, le ministre d’Etat en charge du budget, Pierre Kangudia, celui de la Solidarité et actions humanitaires, Bernard Biando, du Genre, Enfant et Famille, Chantal Safou Lopusa et des affaires coutumières, Guy Mikulu.

Plusieurs gouverneurs de provinces touchées par des crises humanitaires ont également répondu présent.

Pour le deuxième jour consacré aux questions transversales et sectorielles, le Gouverneur du Nord Kivu, Julien Paluku, a laissé entendre, sous le regard du Chef du gouvernement, qu’ ‘’on a eu l’impression qu’avant la conférence, on avait des solutions globales à toutes les crises sans les spécifier selon leurs catégories. Voilà pourquoi, je salue la tenue de la conférence qui est pour moi une opportunité de devoir catégoriser les crises et fixer la thérapeutique à chaque crise qui se présente dans la société ‘’.

Répartie en quatre panels, en effet, cette avant dernière journée a mis sous les projecteurs la problématique des réfugiés et personnes déplacées pendant les crises humanitaires.

Pour Julien Paluku, il est évident que ‘’l’on a souvent laissé la question humanitaire aux étrangers sans une appropriation au niveau national. Et, finalement on se rend compte qu’il y a certains qui viennent par tourisme alors qu’ils font réellement du travail‘’.

“Nous avons salué cette initiative du gouvernement pour qu’il ait création d’une agence de gestion des fonds humanitaires. Ce qui permettrait au Gouvernement d’avoir un regard sur des crises qui se passent à travers le pays mais également sur la thérapeutique appropriée à chaque crise”, a-t-il poursuivi.

Parceque chaque crise a la manière de devoir la traiter.. Qu’il s’agisse des catastrophes naturelles, des conflits armés, etc.

Boris Luviya

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com