Prise en charge dans la crise humanitaire. Pullman : Laurent Mwinyimali explique les actions du Gouvernement

Prise en charge dans la crise humanitaire. Pullman : Laurent Mwinyimali explique les actions du Gouvernement

This post has already been read 457 times!

‘’Les autorités publiques jouent un rôle de leader dans la prise en charge de la crise humanitaire en RD. Congo ’’. C’est ce qu’a déclaré Laurent Mwinyimali, Secrétaire Général au Ministère de la solidarité et actions humanitaires. Il intervenait dans le cadre du 2ème jour du forum humanitaire qui se tient du 17 au 19 octobre au  Pullman Grand Hôtel à Kinshasa. «Etat des lieux du système de prise en charge des crises humanitaires en RDC». C’est autour de ce grand thème que les experts humanitaires se sont réunis pour discuter de l’évolution de prise en charge du domaine humanitaire dans le grand Congo.

Dans son intervention, conformément au sous thème lui soumis, à savoir : «les actions des autorités dans la prise en charge des crises humanitaires en RDC», 15 minutes ont suffi pour le paneliste d’expliciter en long et en large ce sous-thème. Pour Laurent Mwinyimali, les autorités publiques sont considérées comme les acteurs de premier plan, car c’est elles qui organisent des réunions pour évaluer d’abord le niveau de la catastrophe ou de l’épidémie. A ce niveau, l’intervenant a parlé de trois rôles majeurs que les autorités publiques jouent. Il s’agit, premièrement, de l’organisation d’une réunion ensemble avec tous les membres travaillant dans le domaine, question d’obtenir des informations fiables afin de les communiquer au public. Le domaine des crises humanitaires constituent une des matières sensibles que l’on ne peut pas divulguer n’importe comment. C’est ainsi que le SG Mwinyimali a précisé que seules les autorités ont, en ce sens, la charge de communiquer une quelconque information. Ceci pour éviter la panique auprès de la population et surtout de mettre à l’écart les mauvaises rumeurs sur une épidémie. Le deuxième rôle auquel s’accrochent les autorités, c’est celui lié du fait qu’elles détiennent la logistique capable de mener des actions positives en cas d’épidémie ou autre type de crise humanitaire. Et, ensuite, l’Etat détermine les responsabilités selon le niveau de chaque crise.

Quid de l’autorité publique ?

Une personnalité nationale, provinciale ou locale pouvant jouer le rôle compétent reconnu par la loi constitue une autorité publique car, elle harmonise l’assistance aux victimes. Dans le domaine humanitaire, le Président de la République passe en avant car, il s’agit d’une crise majeure. A ce niveau, il est le seul à décider sur les mesures à prendre quant à la mise à l’écart de la catastrophe. Quant au gouvernement de la République, il assure la coordination et donne l’orientation conformément aux lois votées au parlement. Il faut dire donc que le panel a reçu d’autres intervenants qui ont débattu différents sujets.

Gaston Kisanga

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com