Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

AFMED : le Professeur Docteur Antoine Tshimpi annonce le 7ème Congrès

AFMED : le Professeur Docteur Antoine Tshimpi annonce le 7ème Congrès

This post has already been read 901 times!

C’est pour bientôt! La grande messe médicale internationale s’annonce déjà au pays de Mzee. C’est donc le septième Congrès des Anciens et Amis de la Faculté de Médecine -AFMED- de l’Université de Kinshasa. L’annonce a été faite le week-end dernier,  par le Professeur Docteur Antoine Tshimpi,  dans une des installations de la Clinique Marie-Yvette lors d’un point de presse.  Kinshasa vibrera donc du lundi 5 au vendredi 9 novembre prochain au rythme  des praticiens de l’art de guérir. ”Nous attendons dans ce Congrès accueillir comme les années précédentes plus de 500 participants. D’où,  150 médecins viendront-ils d’autres cieux et 350 autres d’ici au pays”, a substantiellement signalé le Professeur Docteur Antoine Tshimpi.  Les congressistes, à cet effet,  poursuivront le même fil guide qu’est donc ”Médecine d’ici,  médecine d’ailleurs”. Bien évidemment,  cette fois-ci, ils pourront nager sous la thématique générale : “une femme enceinte =Un enfant=Zéro mort”.

Ces assises auront lieu en deux phases: trois jours consécutifs, c’est-à-dire, du lundi 5 au mercredi 7 novembre 2018 seront consacrés aux sessions scientifiques au Kempinski Fleuve Congo Hôtel. Et,  deux autres jours, donc les jeudi 8 et vendredi 9 du même mois, les médecins seront répartis dans des ateliers pratiques dans les hôpitaux de la place. Notamment, l’Hôpital Général de Référence de Kinshasa, la Clinique Ngaliema, l’Hôpital de Monkole, indique le Dr Antoine Tshimpi, Président du comité exécutif de l’AFMED.  Dans la même orientation  ”Médecine d’ici et médecine d’ailleurs”, ce disciple d’Hippocrate renseigne qu’il sera question de partager tout de même des expériences sur le traitement de différentes maladies. Parlant du thème général, le Président exécutif explique en ces mots: ” une femme enceinte =Un enfant=Zéro mort”. Ce thème est un cri d’alarme et d’indignation. Il se veut donc un souhait de la communauté de s’asseoir autour d’une table et en parler”. Donc, une femme enceinte = non malade,  un enfant =un enfant, un vivant= zéro mort.  Car,  il y a une réalité de chiffres dans notre pays”. Ainsi donc,  le choix de cette thématique est parti, par ailleurs, du constat fait de la mortalité materno-infantile très élevée.  Ceci classe donc la République Démocratique du Congo toujours derrière dans le plan mondial,  accentue ce Professeur. Tout aulong, poursuit-il, de  cette  rencontre internationale, deux sous-thèmes sont au programme : ‘’Droit des malades et cancers en République Démocratique du Congo’’. Par  ailleurs, le Professeur Antoine fait appel à toute personne voulant participer à ce rendez-vous de grande envergure scientifique à ne pas douter de la qualité du service qui y sera déployé. Bon vent aux congressistes!

Lambert Sadi