Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Question d’intérêt suprême pour le Peuple. AN : Albert Fabrice Puela persuade Oly Ilunga pour l’accès universel aux soins de santé !

Question d’intérêt suprême pour le Peuple. AN : Albert Fabrice Puela persuade Oly Ilunga pour l’accès universel aux soins de santé !

This post has already been read 536 times!

La question orale avec débat initiée par l’Honorable Albert Fabrice Puela, élu de Matadi, a été close au cours de la Plénière d’hier, lundi 29 octobre 2018 à l’Assemblée Nationale du Parlement de la République. Ce, après la réplique du Ministre suivie de la conclusion de son Auteur. Le Ministre congolais de la santé publique, Dr Oly Ilunga,  était bel et bien présent pour répondre aux multiples inquiétudes des élus du Peuple lui adressées lors de sa récente audition au sein de la même Chambre. Le nœud de cette question orale a été essentiellement axé sur la précarité de l’accès universel aux soins de santé au pays de Joseph Kabila. L’élu de Matadi n’a pas crié dans le désert, ni donné sa langue au chat en soulevant cette question qu’il estime être d’intérêt suprême pour le Peuple. Conscient de la pertinence de cette matière, le Ministre congolais de la Santé s’est révélé plus que convaincant et honoré par l’intérêt que réserve la représentation nationale à son secteur. Il insiste, en effet, sur la rigueur des fonds alloués à la couverture sanitaire dans le chef du personnel soignant.  

Au cours de la Plénière de lundi 29 octobre 2018, invité à répliquer quant aux inquiétudes des élus directs du Peuple lui adressées lors de sa première et récente audition au sein de la Chambre basse du Parlement, dans son allocution, le Ministre de la santé Oly Ilunga a pris tout son temps pour rassurer l’opinion que des efforts énormes et visibles sont fournis en vue de rendre possible la couverture sanitaire à l’ensemble de la population congolaise. «La santé n’a pas de prix, mais elle requiert un coût et une expertise», professe Docteur Oly Ilunga. Et de sermonner : «la performance du secteur de santé est avant tout la performance des moyens alloués en vue de l’amélioration d’une bonne couverture sanitaire».

Des assurances et révélations qui, tout compte fait, ont été saluées par l’Initiateur de cette question orale avec débat en cette session particulièrement budgétaire.

Serment patriotique

«L’intérêt suprême du Peuple est la loi suprême», soutient l’Honorable Albert Fabrice Puela qui considère que la santé de fer en faveur de chaque congolais, enfant et adulte, relève de l’intérêt suprême de la population congolaise. Il réagissait en termes de conclusion à cette réplique du Ministre de la Santé du haut de l’estrade de la Chambre basse du Parlement congolais d’hier, lundi 29 octobre. Cet élu de Matadi, dans le Kongo-Central,  fustige autant que bien d’autres de ses Collègues, à haute et intelligible voix, la précarité du secteur de santé au pays de Joseph Kabila, à ce 21ème siècle. Selon des chiffres précis qu’il avance, 3 femmes enceinte perdent leur vie à chaque heure ; 10 nouveau-nés ainsi que 350 enfants de moins de 5 ans. Incroyable et drôle de situation, mais vraie hélas. Et si, en 2019, les autorités ayant en charge le secteur de la santé prenaient soin de le révolutionner notamment, en dotant à des hôpitaux, tels que celui de la ville de Kabinda, des morgues  modernes ?

Jacques Kitengie

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com