Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Cap vers les élections 2018. SYCOMEL : l’heure est aux choses sérieuses !

Cap vers les élections 2018. SYCOMEL : l’heure est aux choses sérieuses !

This post has already been read 590 times!

*Il est temps de mettre la main à  la pâte. Tel, un vieux dicton : « aux grands maux, de  grands remèdes », la SYCOMEL s’active  et se prépare pour ne pas se laisser surprendre. A une cinquantaine de  jours aux approches des scrutins, cette plateforme lance une série de  formations de 3 jours soit du 29 au 31 octobre 2018 en vue d’outiller les participants à la maîtrise et aux connaissances des méthodologies et techniques d’observation du processus électoral. La fin de cette session sera sanctionnée ce  mercredi 31 octobre par la remise des kits techniques et matériels de formation aux participants.

Les personnes formées seront des observateurs du cheminement complet du processus électoral depuis le recrutement des agents électoraux  par la CENI, leur formation, le déploiement du matériel électoral, la campagne électorale, les opérations du jour de vote, le décompte des voix, les phases de contentieux, le comportement des partis politiques jusqu’aux questions sécuritaires.

‘’Cette remise à niveau  concerne  dans un premier temps,   52 coordinateurs et coordinateurs adjoints provinciaux. Ensuite,  elle   s’étendra à 275 personnes en deuxième lieu, pour s’achever à un nombre d’environ 20 mille cadres, agents et partisans dotés des compétences’’, annonce le Bishop Abraham Djamba, chef de la MOE-SYCOMEL.

Ces formations sont comme une suite logique de celles mises  en place par la société civile en 2006 et 2011 démontrant d’ailleurs,  son importance  et sa main mise sur  le processus électoral.

‘’Le moment qui s’approche est très crucial.  C’est pourquoi,  nous avons jugé  important  de préparer efficacement nos observateurs et  surtout qu’ils ont un rôle crucial et une responsabilité dans le bon déroulement du processus’’, a-t-il ajouté.

Depuis 2016,  les activités de formation  bénéficient de  l’appui technique du projet de renforcement de l’observation citoyenne(PROCEC) et financier de l’Union Européenne représentée, lors de   la cérémonie d’ouverture par M. Barth Ouvry, ambassadeur de l’UE en RDC.

Gracia Kindji