Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Cenco-Education. RDC : l’ExEtat passé au prisme de la critique !

Cenco-Education. RDC : l’ExEtat passé au prisme de la critique !

This post has already been read 437 times!

*‘’ L’amélioration de la qualité de l’enseignement, la lutte contre la corruption, via des notions de changement des  mentalités, de   contrôle efficace suivi des sanctions, ainsi que la gestion rigoureuse des frais scolaires et des frais des examens d’Etat, tels   sont là les remèdes proposés par le Père Léon de Saint Moulin aux acteurs de l’enseignement pour apporter le progrès’’.

L’enseignement va mal en RDC, voire très mal,  depuis près de 3 décennies.  Les épreuves d’examens  d’Etat  en sont  la preuve réelle, avance l’un des participants présents à la réunion organisée par la commission Episcopale pour l’Education Chrétienne et la Coordination Nationale des Ecoles Conventionnées Catholiques  de la CENCO,  le week-end dernier au Centre Interdiocésain de Kinshasa.

Les catholiques ne s’intéressent pas simplement au processus électoral en RDC. Ils  mettent la main à  la pâte  à tout ce qui constitue des  maux pour la société et l’empêche de se développer.

L’Education étant une grande question pour le bien-être et le progrès de la République, s’invite au débat du centre interdiocésain. Puisqu’elle ferait  partie, selon les analystes de la société, des éléments qui abrutiraient la population congolaise, en général,  et les jeunes,  en particulier.

Ce qui pose problème dans l’enseignement ou à  l’éducation au Congo serait beaucoup plus la question des examens d’Etat,  du cheminement de leur   processus, en passant par leur faisabilité jusqu’aux   produits présentés au monde universitaire ou  du travail.  Les ExEtat ne semblent plus être un moyen rassurant pour tester le niveau, ni la  capacité des tiers.

Etat des lieux

Depuis la nuit des  temps, le diplôme d’Etat  sanctionne la fin d’un cycle et démontre la capacité d’une personne à  pouvoir se défendre dans la  vie courante et à s’assumer. Aujourd’hui,  le paysage éducatif de la nation s’avère un contraste.

Les diplômes semblent être les fruits du hasard, surtout que les tenants du titre ne seraient pas capables de  se défendre du point de vue lecture, langage oral ou écrit, font observer les  participants à une réflexion initiée sous les auspices de la CENCO.

Selon l’Abbé André Masinganda, premier secrétaire général adjoint de la CENCO, ‘’ l’initiative de débattre sur cette question relève d’un constat fait depuis des décennies.    Ce constat place un paysage éducatif faible qui offre au pays des diplômés incapables de défendre leur titre,  ni de représenter valablement la patrie. Ceux-ci, du moins pour la plupart, ne savent ni lire,  ni écrire correctement. Ils  sont de plus en plus remis en cause’’.

Pourtant, selon le profil dressé par le corps enseignant, un diplômé d’Etat est capable d’assumer des tâches de direction, s’il a fait un bon parcours. On se souvient  donc du père de la Démocratie Congolaise,   Patrice Emery Lumumba, qui dirigea le pays à l’aide des études pas forcément universitaires.

Ainsi,  à en voir de plus près, renchérit l’Abbé André Masinganda, ‘’l’enseignement au Congo s’est détérioré et est devenu déplorable au cours de ces 3 dernières décennies’’.

A l’issue  des thèmes développés par différents panélistes ou intervenants, le Secrétaire de la Commission Episcopale pour l’Education Chrétienne préconise d’aller au-delà des simples discours et de  porter la croix pour soutenir et améliorer la qualité de l’enseignement en général et, particulièrement,  de l’organisation des épreuves d’ExEtat.

Il est possible que le Congo revête sa plus belle robe d’autrefois et qu’elle renforce  sa notoriété dans la qualité d’enseignement de qualité  en Afrique. Les remèdes sont déjà proposés. Il est donc question d’un  libre usage pour  toute personne intéressée à pouvoir  les mettre en application.

Gracia Kindji

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com