Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Candidate à la Députation Nationale, Bernadette Mpundu mobilise pour l’effectivité de la parité Homme-Femme et contre la drépanocytose

Candidate à la Députation Nationale, Bernadette Mpundu mobilise pour l’effectivité de la parité Homme-Femme et contre la drépanocytose

This post has already been read 466 times!

Présidente de «Action contre la drépanocytose», Bernadette Mpundu plaide pour les personnes atteintes de l’anémie SS. Elle avoue qu’elles sont abandonnées par l’Etat, alors que cette maladie est appauvrissant. Plus de 25% de Congolaises et Congolais en souffrent, dit-elle, à ses consœurs avocates. Elle a décidé de pousser le Parlement à voter une loi qui impose aux nouveaux couples les tests prénuptiaux. Dans le cadre de son ONG «Action Femme», elle a plaidé en faveur d’une application effective de la parité homme-femme dans toutes les institutions nationales en RDC. Au cours d’un échange avec un parterre d’Avocates des Barreaux de Matete et de la Gombe, elle a mis l’accent sur la question de l’égalité de sexe entre l’homme et la femme. Elle estime que leur avenir doit s’affranchir du passé et qu’il est temps de rompre avec la culture de la discrimination.

De quoi demain sera-t-il fait de la parité Homme-Femme en République démocratique du Congo? Il lui arrive de se poser cette question sans trouver satisfaction aux réponses envisagées, alors que celles-ci existent et sont évidentes. Il suffit de les chercher. Bernadette Mpundu Mpia a trouvé une idée exacte de ce que demain sera fait pour qu’il y ait l’effectivité de la parité Homme-Femme. C’est le sens du rendez-vous qu’elle a eu avec plus de cinquante femmes avocates des barreaux de Matete et de la Gombe. Elle estime que cet échange devrait faire oublier les inégalités entre homme et femme dans la société congolaise. Elle ne croise pas les bras devant des mirifiques promesses qui, aussitôt, sont jetées dans les oubliettes. Cette fois-ci, elle est déterminée, avec le soutien de ses consœurs, de tirer la République démocratique Congo du bas de l’échelle en matière de parité où elle se trouve  au niveau des pays de la région des Grands Lacs vers le haut. Pour accélérer la mise en application effective de la parité, pourtant constitutionnelle, elle compte sur l’accompagnement des avocates. ‘’La bataille la plus cruciale est celle de la parité homme-femme car, elle conditionne la réussite de la participation de la femme dans les institutions de prise des décisions en RD Congo’’. Elle a encouragé les femmes avocates à lutter pour l’obtention de l’application effective de la parité homme et femme reconnue par la Constitution de la République.

‘’Le combat de la femme congolaise doit être focalisé sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à son égard. La femme doit également plaider en faveur de la protection et de la promotion de ses droits’’. Elle a émis le vœu de voir l’épanouissement total et la participation effective de la femme au développement de la nation congolaise. Pour s’en convaincre, le résultat de ce combat devra se matérialiser notamment, par une représentation équitable au sein des institutions nationales, provinciales et locales comme le stipule l’article 14 alinéa 4 de la Constitution.

Eradiquer la drépanocytose en RDC

En outre, Mpundu Mpia Bernadette s’est engagée à poursuivre sa lutte contre la drépanocytose commencée plusieurs années avant d’avoir des ambitions politiques. «Les personnes atteintes de l’anémie SS sont abandonnées par l’Etat, alors que cette maladie est appauvrissant et que 25% de Congolaises et Congolais en souffrent. Il faut, selon elle, amener le Parlement à voter une loi qui impose aux nouveaux couples les tests prénuptiaux.

Peter Tshibangu   

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com