Dernier virage avant le début de la campagne. Elections 2018: le Front Commun passe aux actes !

Dernier virage avant le début de la campagne. Elections 2018: le Front Commun passe aux actes !

This post has already been read 229 times!

Une nouvelle sortie médiatique du Front Commun, après le grand rendez-vous du stade Tata Raphaël, le 27 octobre dernier, a eu lieu. Cette fois-ci, loin de marrées humaines, le lieu de rencontre était le chapiteau du Pullman Hôtel où se sont tenus successivement une nouvelle cérémonie d’adhésion au FCC et une conférence de presse, le vendredi 2 novembre 2018, dans la commune de la Gombe. Oui, une nouvelle vague de gouverneurs – personnalités publiques – organisations politiques et celles de la société civile a décidé de s’aligner derrière le Front Commun pour le Congo, tout en s’engageant de se déployer sans retenue afin de propulser le candidat Emmanuel Shadary à la tête du pays. Adhésions parmi lesquelles il convient de mentionner, à titre illustratif : 3 gouverneurs de province notamment, ceux de la Mongala, du Maï-Ndombe, et du Sud-Ubangi et l’ancien patron de la Police en retraite, le Général Jean de Dieu Oleko. Dans la conférence de presse, le FCC, à travers son coordonnateur de son comité stratégique, a commencé par se réjouir et de célébrer la réussite de leur dernière assise qui est considérée comme une première de cette envergure. Trois sons de cloche ont été donnés, avant tout l’expression des remerciements et sentiments de gratitude de l’Autorité morale du FCC, Son Excellence Joseph Kabila, envers la population kinoise et de partout qui s’est mobilisée fortement de manière à répondre positivement à l’appel lancé par le Front par rapport au meeting du 27 octobre dernier. Deuxièmement, il sied de notifier que la démonstration faite par le peuple lors du meeting du 27 octobre 2018 est un message fort qui révèle la position du peuple pour ce qui est de sa position par rapport au processus électoral ; chose qui, indiscutablement, plébiscite le candidat Emmanuel Shadary quant aux scrutins du 23 décembre prochain. Enfin, en l’endroit de la Communauté internationale, un appel lui a été lancé, l’invitant à jouer un rôle positif par rapport au processus électoral en cours, en l’accompagnant politiquement et diplomatiquement, les aspects financiers et logistiques étant déjà pris en charge par le Gouvernement congolais. ‘’Jouer le rôle de pyromane ne profiterait à personne’’, a déclaré le coordonnateur du FCC, le professeur Néhémie. Après la présentation de ceux qui piloteront la campagne d’Emmanuel Shadary qui a eu ce samedi au Pullman, deux dates sont à retenir dans les agendas des congolais, entre autres : le 07 novembre pour le début des opérations d’implantation du FCC en provinces en commençant par Mbuji-Mayi et le 10 novembre pour la présentation du programme électoral d’Emmanuel Shadary. Comme pour dire que l’avenir nous réserve bien de surprises.

POINT DE PRESSE DU FRONT COMMUN POUR LE CONGO, FCC EN SIGLE

Mot d’introduction

  1. Le FCC se réjouit de cette nouvelle opportunité de communier avec la presse  autour des questions d’actualité nationale.
  2. Le but de ce point de presse, c’est de faire passer trois messages :

– Le premier est celui de communiquer les remerciements et les sentiments de profonde gratitude de l’Autorité morale du Front Commun pour le Congo, le Camarade Joseph Kabila Kabange à la population congolaise représentée ici par les kinoises et kinois, pour avoir répondu à l’appel du Front Commun pour le Congo le samedi 27 octobre dernier au Stade Tata Raphaël, démontrant par le fait même que c’est lui le peuple souverain qui a la destinée du Congo en mains et qui est prêt à confier celle-ci à la force politique de son choix.

– Le deuxième message est celui d’inviter l’opinion tant nationale qu’internationale à prendre date avec la démonstration de force du 27 octobre 2018 et à capter l’orientation donnée par notre peuple aux scrutins du 23 décembre à venir.

Le camp de la victoire s’est dessiné ce jour-là.

Plutôt que de mener des combats d’arrière-garde, le FCC lance un appel à tous les patriotes qui sont encore dans le camp opposé, comme ceux  qui se sont manifestés aujourd’hui en adhérant à la Charte du FCC, de rejoindre le camp du peuple de manière à valider, au 23 décembre 2018, les choix de ceux qui incarnent les combats de la République et l’espérance des congolais, à savoir : les candidats du FCC à l’élection présidentielle avec l’Honorable Emmanuel Ramazani Shadary, et ceux des députés nationaux et provinciaux devant constituer la plus grande Majorité parlementaire que ce pays n’ait jamais eue.

Il est en effet indispensable pour le pays d’avoir des Institutions non seulement légitimes mais également stables, à même d’opérer des réformes requises par la grande ambition de faire du Congo, le centre du monde de demain.

– Le troisième message, c’est un appel à l’endroit de la Communauté internationale, pour cesser les immixtions dans les affaires intérieures d’un Etat. Les élections relevant de la souveraineté de la République Démocratique du Congo.

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com