Alors que son concert est menacé de suspension Cindy : ‘‘Je ne m’intéresse pas à toutes les chansons de Quartier Latin’’

Alors que son concert est menacé de suspension Cindy : ‘‘Je ne m’intéresse pas à toutes les chansons de Quartier Latin’’

This post has already been read 176 times!

«Dura lex sed lex» : ‘‘la loi est dure mais c’est la loi’’, dit-on. Pour non-paiement des taxes, la soirée «Cindy chante Quartier Latin» risque de ne pas avoir lieu, le 17 novembre 2018, au Pullman Hôtel. A une semaine de la date prévue par les organisateurs, le spectacle est vivement menacé de suspension parce que le chanteur Koffi Olomidé, qui en est le promoteur, n’est pas en règle avec le fisc. Cette information a été révélée par la Division Urbaine de la Culture et Arts qui a pris la décision d’interdire le concert à Kinshasa.

Dans une correspondance adressée le lundi 5 novembre 2018 au Gérant de l’ex-Grand Hôtel Kinshasa, l’autorité de tutelle a signifié que l’orchestre Quartier Latin n’est pas en ordre avec la Ville-province de Kinshasa en matière fiscale. La star qui prétend être le plus riche de tous les musiciens au Congo, ne paye jamais les taxes sur la quotité du trésor urbain ainsi que les vos autorisations de productions, précise la lettre.

En exécution de l’Arrêté interministériel 008/MIN/ICAA/et 009/MINECO & IPEM 2018 du 15 octobre 2018 fixant le taux, les droits et les taxes et redevances à percevoir à l’initiative du Ministère de la Culture, Arts et Artisanats, KILESA MUKUBA qui a signé le document, rappelle quelques productions non payées par Quartier Latin notamment : les concerts Pullman du 13 juillet 2018, Village chez Ntemba du 18 août et Hôtel Invest…Cependant, le Chef de Division urbaine met en garde le responsable de Pullman de se conformer à la Loi et l’invite à respecter la décision jusqu’à ce que l’artiste puisse régulariser sa situation. Au cas contraire, la charge encombrera au gérant de l’espace en cas d’accès.

De son côté, Antoine ‘‘makila mabe’’ persiste et signe sur la tenue de cet évènement. Sur les antennes de la radio Top Congo, il a réagi contre la décision de l’autorité provinciale.

Koffi dit avoir arrangé et demandé à ce qu’on lève la mesure d’interdiction de cet évènement. Avec toutes les dépenses déjà engagées en termes de communication et marketing, d’aucuns ne voient le patron de Cindy-le-cœur lâcher prise et sortir perdant dans cette affaire. Pour ce, il confirme avoir fait un recours auprès de l’autorité urbaine comme c’est prévu dans ces cas.  «… Et maintenant le dossier est arrangé ! S’il ne s’agit que de payer, on paye. On a demandé qu’on sursoit à la décision de suspendre le concert », a déclaré le patron de Quartier Latin.

11 ans dans Quartier Latin : jusqu’où ira Cindy ?

Sa réaction semble rassurer non seulement ses fans mais surtout elle-même la chanteuse Cindy, malgré le doute qui vient d’être semé dans l’opinion suite à la décision de l’autorité urbaine.

Lors de son dernier passage sur les antennes de la RTNC, la jeune chanteuse a fait savoir qu’elle est déjà prête pour affronter le public qui effectuera le déplacement de l’ex-GHK. «Les répétitions se passent bien. Je me prépare en conséquence. C’est un régal total. Nous allons faire en sorte que le public soit totalement satisfait», a indiqué celle qu’on appelle Wankoro.

L’ex- compagne de MJ 30 signale qu’elle a au moins travaillé une quarantaine de chansons parmi les classiques qui ont marqué le répertoire de Quartier Latin.

Sur le plan artistique, le spectacle «Cindy chante Quartier Latin» est un concept à travers lequel la protégée de Koffi va interpréter, au cours d’une soirée somptueuse, quelques anciennes compositions de ses  collègues qui ont laissé leurs signatures dans le répertoire du groupe. «L’idée est venue de lui-même Koffi Olomidé.  Je vais ramener les choses à mon univers. Vraiment j’invite tout le monde…», précise-t-elle.

Evidemment, le répertoire de Quartier Latin est tellement vaste que Cindy-le-Cœur ne se saura  exhumer toutes les chansons dans une soirée. « J’ai sélectionné des tubes qui ont aussi bercé mon enfance. D’ailleurs, j’écoutais à l’époque déjà les albums du groupe mais ce ne sont pas toutes les chansons qui m’ont intéressé. Celles que j’ai retenues pour la soirée, vont certainement plaire aux fans », a-t-elle conclu.

De son vrai nom Candy NKUNKU, Cindy évolue depuis 2007 dans le groupe cher à Koffi Olomidé, Quartier Latin qui célèbre ses 32 ans d’existence, ce 26 novembre à la FIKIN.

Jordache Diala

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com