Avant le dévoilement du programme. Ramazani Shadary : le FCC à l’assaut du Grand Kasaï !

Avant le dévoilement du programme. Ramazani Shadary : le FCC à l’assaut du Grand Kasaï !

This post has already been read 200 times!

Alors que certains se perdent en conjecture sur les bruits entourant la constitution de l’équipe de campagne d’Emmanuel Ramazani Shadary, au Front Commun pour le Congo les cœurs ne battent que pour mobiliser les soutiens dans le cadre de cette précampagne en faveur du candidat de cette plateforme à la présidentielle 2018. En effet, les violons s’accordent pour un assaut au Grand Kasaï, à Mbuji-mayi, avec tous les membres du FCC ressortissants de cet espace à la manœuvre dont principalement le Premier Ministre Bruno Tshibala Nzenzhe. La réunion préparatoire de cette tournée dans l’espace Kasaïen a eu lieu  mardi 6 novembre à l’Hôtel Sultani de Kinshasa. Les invités à cette rencontre, les notables originaires du Kasaï présents dans la salle, ont été conviés à apporter chacun une pierre à l’édifice pour un triomphe à l’endroit d’Emmanuel Ramazani Shadary qui, quoique pas natif de ce terroir, aura marqué l’histoire de cette partie du pays en mettant KO le phénomène Kamuina Nsapu sous l’impulsion du Président Kabila Kabange. Cette manif est une façon pour eux de mieux organiser l’accueil et le relais, le moment venu, de la campagne électorale en faveur de la victoire d’Emmanuel Ramazani Shadary.

Pour Néhémie Mwilanya, cette tournée dans l’espace Kasaïen est un double évènement. D’abord, la prise de contact du candidat n°13 avec les populations avant la campagne électorale. Ensuite, la première visite du premier ministre Bruno Tshibala depuis qu’il occupe ce poste. Il a aussi insisté sur le fait que Kinshasa n’est pas la RDC. Après la conquête de Kinshasa, le cap doit être mis sur les provinces. Et pour commencer, le choix qui a été porté sur l’espace Kasaïen est fait à dessein. Cette réunion préparatoire a permis aux organisateurs de déterminer les noms de notables et autres membres qui devaient accompagner leurs candidats dans ce voyage. Le défi est de mobiliser grandement afin de tordre le coup à l’idée populaire que le Grand Kasaï est hostile au Pouvoir donc au Front Commun pour le Congo. C’est là, un challenge que compte bien relever le FCC, a souligné le coordonnateur Néhémie Mwilanya au cours de cette réunion. Sauf imprévu, Bruno Tshibala devrait, en équipe d’avance, être déjà à Mbuji-Mayi. Après ce séjour Kasaïen, s’en suivra la présentation du programme du candidat du FCC, Emmanuel Ramazani Shadary, ce week-end, à Kinshasa, selon les sources habilitées. Mieux que lors de la présentation des programmes d’autres candidats à la présidentielle de décembre 2018, à celui d’Emmanuel Ramazani Shadary blocs notes, loupes et calculettes sortiront et la raison n’est qu’évidente. Ce, puisqu’il s’agit du candidat du Front Commun pour le Congo. Donc, il faudra savoir quelle perspective il compte tracer avec les actifs ainsi que passifs de la gestion du Pouvoir en place. Est-ce une béquille ? Dans les rangs du FCC, l’on soutient avec assurance que non puisque de cinq chantiers à la révolution de la modernité le bilan aux réalisations palpables à travers toute la République est là.

La Pros.

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com