Le temps presse, la pression monte. Genève : les Opposants coincés !

Le temps presse, la pression monte. Genève : les Opposants coincés !

This post has already been read 570 times!

*Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Freddy Matungulu ou Martin Fayulu : qui laissera sa place à qui ? La guerre des nerfs a été décalée à vendredi 9 novembre 2018.

Tantôt pour des raisons d’ordre protocolaire. Tantôt pour des questions techniques liées notamment, à l’organisation de la rencontre  proprement dite. Les assises de Genève en Suisse qui, en principe, devaient commencer ce mercredi 7 novembre ont été postposées à vendredi 9 novembre 2018. Certains des candidats de l’Opposition parmi ceux qui sont encore en lice étaient encore jusqu’hier dans la soirée, dans des formalités pour l’obtention des visas au niveau de l’Ambassade de Suisse. Ils ne pourraient probablement quitter Kinshasa que ce jeudi, dans la soirée.

Tandis que pour l’essentiel, ceux qui évoluent de l’autre côté, qu’il s’agisse  aussi bien en Europe que dans d’autres pays du monde, avaient tout intérêt à se dépêcher pour rejoindre le lieu du rendez-vous. Tous ces calculs revus et adaptés ont certainement pesé  sur les  projections initiales.  Ainsi, en tenant compte de tous les paramètres et des agendas, les sept principaux leaders de l’Opposition, à savoir, Moïse Katumbi, Bemba, Muzito, Martin Fayulu, Vital Kamerhe, Freddy Matungulu et Félix Tshisekedi vont, enfin, sont contraints de se surpasser pour  accorder leurs violons autour de l’affaire de la candidature commune. L’occasion faisant le larron, il leur sera donné d’en profiter également pour  tabler  sur la question de la participation ou pas de l’Opposition  aux prochaines élections du 23 décembre 2018 avec ou sans la machine à voter. Et ce n’est pas tout. Le dossier du fichier électoral non nettoyé, conformément aux recommandations de l’OIF ainsi que de  l’impérieuse nécessité consécutive à la mise en œuvre, de manière intégrale, des mesures de décrispation consignées dans l’Accord de la Saint Sylvestre, tel que  conclu fin décembre 2016. Les Opposants qui n’ont, malheureusement, plus beaucoup de temps, au vu de la date du lancement, le 22 novembre de la campagne électorale,  auraient à conjuguer des efforts afin que de cette énième opportunité des discussions directes, se dégage  une embellie de nature à booster les positions de l’Opposition face aux échéances.

Devant des multiples défis et de nombreux écueils, ils sont placés devant leurs responsabilités historiques. Car, en tout état de cause, leurs réflexions ont une portée non négligeable dans les enjeux en cours et futurs.

LPM

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com