Formation des observateurs électoraux. Election 2018 : l’Udps veut stopper la tricherie

Formation des observateurs électoraux. Election 2018 : l’Udps veut stopper la tricherie

This post has already been read 151 times!

La grande salle de la cathédrale Notre Dame du Congo, à Lingwala, a abrité mercredi 7 novembre une formation des témoins de la fille aînée de l’Opposition. Ladite formation a été assurée par Peter Kazadi, Directeur de cabinet et conseiller juridique du président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès  Social, Udps et par Mme Kabuka Lumumba Perpétue, une candidate à la députation nationale pour le compte de l’Udps dans la circonscription de la Lukunga. Ces assises ont connu la participation de plus d’une centaine de personnes. La quintessence de  cette formation a été de préparer ces témoins pour veiller lors du vote ce 23 décembre, afin d’empêcher la tricherie lors des élections. Cette formation se fera dans tous les coins du pays, assurent des sources proches de l’Udps. 

L’Udps, parti de l’Opposition dont Félix Tshisekedi est président se fait tirer dessus parce qu’ayant opté de participer aux élections du 23 décembre 2018 avec ou sans la machine à voter. Ce parti procède, pourtant, à la formation des témoins afin de garantir et assurer la tenue sans fraude des élections en perspective. Cette formation qui, jadis, se faisait passer partout en République Démocratique du Congo. Connu autrefois comme champion dans la politique de la chaise vide, le parti de Feu Etienne Tshisekedi  ne veut plus s’afficher comme tel. Pour le conseiller juridique Peter Kazadi, cette formation se donne à fond pour la sécurité des élections à venir. Ainsi, tous les témoins doivent-ils être prudents pendant les élections pour ne pas favoriser la tricherie, et ils ne doivent pas accepter trop de vote par recommandation. Il appelle à la vigilance et à la responsabilité, pour  toutes les personnes formées afin de sauver ces élections. Ils doivent, selon les recommandations, veiller aux personnes analphabètes, aux veilles et vieux qui ignorent l’utilisation de la machine à voter. D’après cet intervenant, les chefs des bureaux de vote sont les premiers à ouvrir les bureaux et à voter. Ensuite, viendra les témoins, car, ils doivent avoir la connaissance de cet outil. Toute personne n’ira voter que là où il a reçu sa carte, sauf, les députés avec leurs compagnons  (épouse et époux) qui peuvent voter dans tous les bureaux de leur circonscription. Le président de l’Udps, Félix Tshisekedi, est conscient et tient à soutenir cette initiative, apprend-on. Après le vote, les témoins compterons ensemble les bulletins de vote de chaque bureau ensemble avec le personnel de la CENI du bureau de vote. Ce, afin de trouver le même résultat du côté de la machine et des bulletins.  En suite, la formation se fera dans tout le pays. En même lieu, Monsieur Peter Kazadi sollicite que tous les formés puissent se sentir capables  pour former aussi les autres. L’heure a sonné, l’Udps lance peu-à-peu sa machine anti-fraude.

Generose Kifukinsi

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com