Campagne électorale. Opposition : incertitude totale!

Campagne électorale.   Opposition : incertitude totale!

This post has already been read 661 times!

Dans moins d’une semaine, ce sera le début de la campagne électorale. La grande question serait celle de savoir qui est prêt ou pas pour commencer ladite campagne électorale. Oui, selon les propos recueillis auprès de quelques citoyens notamment, les étudiants ainsi que les professeurs de différentes Universités, le jeudi 15 novembre, il ressort que du côté opposition, la partie serait divisée en plusieurs camps.  Cette division a commencé juste après les assises de Genève lors de la signature de l’accord de création de la plateforme électorale LAMUKA. Les militants de l’UNC et de l’UDPS ont poussé leurs leaders à retirer leur signature, 24 heures après. Pendant que la Commission Electorale Nationale Indépendante fonce et confirme la date du 23 décembre comme jour des scrutins en République Démocratique du Congo, l’opposition continue de tâtonner sur le candidat unique. Or, la campagne électorale se pointe déjà à l’horizon. De l’autre côté de la majorité, avec leur candidat Emmanuel Ramazani Shadary, l’on croit, les yeux fermés, aux promesses de la CENI. Quelques jours seulement restent pour que la campagne électorale débute, mais plusieurs réalités montrent qu’il y a encore des inquiétudes concernant les élections du 23 décembre. Selon un étudiant interviewé et qui a requis l’anonymat, dans le tableau actuel, l’Opposition ne gagnera jamais les élections du 23 décembre prochain. D’autant plus qu’il y a plusieurs camps autour du candidat unique, l’un soutient Martin Fayulu, l’autre camp c’est le duo Fatshi-Vital Kamerhe et les autres n’ont aucune position. Après la volte-face de deux grands leaders à la course pour la présidentielle du 23 décembre prochain, l’opposition ne serait-elle pas déjà perdante aux élections face à cette situation ? Selon les citoyens lambda contactés, l’opposition n’est pas encore prête pour battre la campagne électorale qui commence dans quelques jours et plusieurs ne voient pas l’opposition gagner ces élections avec ces désordres intestines. «L’opposition nous montre un théâtre ou encore un jeu de mauvais goût qui ne plait pas à la population congolaise. Nous voulons un changement au Congo, mais à cette allure de l’opposition, ils n’arriveront jamais à changer ce pays et nous pouvons dire qu’ils ne gagneront jamais les élections avec ce décor », a lâché un professeur d’Université.

Edouard Khandi

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com