Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Lampions éteints à la Halle de la Gombe. Patrick Muyaya : « je pense que notre objectif est atteint et les jeunes candidats sont assez outillés pour éviter les pièges et battre une bonne campagne»

Lampions éteints  à la Halle de la Gombe. Patrick Muyaya : « je pense que notre objectif est atteint et les jeunes candidats sont assez outillés pour éviter  les pièges et battre une bonne campagne»

This post has already been read 590 times!

*Travaux de qualité. Participants à l’écoute.  Tout s’est,  littéralement,  bien passé. Des jeunes, ceux-là même qui, un beau jour, aspirent à participer activement à la gestion de la Res Publica, ont connu un véritable lavage des cerveaux. L’Union Européenne n’aura rien épargné, de son côté, pour s’assurer qu’en définitive, ce séminaire dont la portée des travaux n’a cessé de bénéficier  d’une salve de reconnaissance de la part de tous, puisse vraiment profiter à la jeunesse congolaise, le socle du développement d’aujourd’hui  et de demain.  Patrick Muyaya, un des modèles de cette jeunesse, y a apporté tous les soins afin que chacun, selon ses capacités, en sorte avec quelques techniques ou, mieux, un florilège de stratégies pour la réussite de sa campagne sans laquelle, personne ne saurait monter en puissance, ni accéder aux arcanes du pouvoir dans ce pays.

Décor

Après s’être entretenu assez longtemps sur  les enjeux électoraux  et  la réussite   des jeunes  au processus  électoral  2018,   les participants  à ce séminaire de  deux jours à la Maison de France, à la lisière de la Gombe,    n’ont  pas manqué de   féliciter  les organisateurs parmi lesquels,    l’Honorable  Patrick Muyaya qui, pour sa part, a été au four et au moulin.  Bien plus,  la délégation de l’Union Européenne  s’est  également  exprimée  en montrant   son   intérêt à accompagner les jeunes candidats  dans cette nouvelle aventure  politique  dans laquelle ils se sont  librement    lancés. Car, ni la loi électorale, ni la Constitution en vigueur en RD. Congo ne leur proscrit point le droit de rivaliser d’ardeur pour la conquête du pouvoir d’Etat à la faveur du suffrage que seul, le peuple souverain est capable de donner à qui il peut et à qui il veut.

Tout  est  bien  qui  finit  bien, dit-on.

L’essentiel

Ces  séances de travail  pourront  donc,   outiller cette jeunesse qui se lance à flot dans  cette carrière politique.  Les  organisateurs  ne pouvaient,   toutefois,  pas finir  ce forum  sans dire un mot sur l’essentiel ce qu’aura été les grandes lignes   de  ces travaux.

Barth Ouvry,   le Représentant de l’Union Européenne  en RD. Congo,  a  mis l’accent  sur  le problème qui règne au sein de la classe politique  au sujet de l’équilibre  homme – femme. «Pendant cette période électorale,  la problématique  sur  l’égalité des  chances  pour   candidats  féminins  est  un  des enjeux  très  déterminants  mais aussi,  le renouvellement  de la classe politique, elle-même.  Nous avons  voulu  organiser  ce  séminaire avec  les jeunes parlementaires  et  les jeunes candidats pour les aider substantiellement,   à  se préparer  pour la campagne  électorale, à se préparer  pour les fonctions  des  parlementaires  et  à bien comprendre  ce  que  c’est  un bon  parlementaire,  quelqu’un  qui  s’engage  pour  la  prospérité,  la stabilité  et la  démocratie dans  ce  pays », a-t-il surenchéri.

Gratitude

Patrick Muyaya, Député de cette  législature finissante,  s’est, pour sa part,    félicité  de ce  fait  que  cette manifestation ait été une  réussite en ces termes : «je pense que le message de par la nature des intervenants a été bien capté et pour nous,   en tant que réseau de jeunes parlementaires,  c’est un objectif atteint de voir que notre dernière activité ou nos dernières activités  de  l’exercice de notre mandat,   nous  l’avons  consacré  à  ce moment  de  partage, pour permettre aux jeunes candidats d’éviter  les pièges ! Y’en a beaucoup, mais le premier   piège,  je crois, c’est au moment de la campagne électorale. Ceci pourra leur permettre  d’avoir  une vue de ce que sera leur travail,  s’ils arrivaient  à être  élus  aux élections  de demain et j’espère qu’ils pourront en tirer  profit », a-t-il conclu.

Grâce Kabedi

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com