Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Deux avions à sa disposition : premier test de Martin Fayulu à BENI !

Deux avions à sa disposition : premier test de Martin Fayulu à BENI !

This post has already been read 2979 times!

Dorénavant, les chances ainsi que la liberté de circuler librement dans toute l’étendue de la République Démocratique du Congo, d’abord en tant que citoyen Congolais, et, ensuite, comme Candidat à la présidentielle du 23 décembre prochain, sont accordées à Martin Fayulu Madidi. Toutefois, il n’était pas incarcéré dans un centre de détention ; pourtant, il était incapable d’aller battre campagne comme les autres candidats. Les moyens de transports demeuraient, en tout état de cause, sa grande contrainte. Le lundi 3 décembre dernier, la réalité qui taraudait la vie politique de Fayulu est tombée. Contrairement à ce qu’avançaient certaines têtes politiques, les autorités et experts de l’aviation civile ont, après vérification, annoncé et concédé l’aval pour l’atterrissage de deux aéroplanes du Candidat commun de l’opposition issu de Genève. Ce mercredi, il fait son premier test à BENI, à l’Est de la République. 

Mieux vaut tard que jamais, dit-on. Il n’est plus question de trouver des alibis pour continuer à dormir, avance un analyste politique. Rien n’est encore perdu, le programme de ladite campagne était déjà lancé, ajoute-t-il. Ce que les Kinois, amoureux de la figure emblématique de la coalition Lamuka attendent, apparemment, de leur candidat est qu’il se réveille comme celui du FCC. Courir plus qu’un jaguar et aussi haut qu’un aigle, serait sans nul doute, le moyen le plus approprié pour rattraper le temps perdu par rapport aux candidats de la majorité. Même si, à ce jour, la machine FCC aurait, légèrement, pris de l’avance, l’homme qui dit n’avoir jamais été trempé dans la corruption, peut faire mieux. Il suffit qu’il sorte, d’abord lui-même, de son sommeil, et, qu’il se fie à la réalité et/ou à l’évidence, déclare l’analyste politique. Malheureusement, son combat contre la machine à voter ne reste pas sans inconvénients.

Tout compte fait, le  go de sa campagne électorale, telle qu’annoncé, par lui-même, la semaine dernière devait être donné le 1er décembre et s’achever le 9 décembre, du moins pour la première phase. Hélas ! Son calendrier a, quand même, connu un décalage. Il y a lieu, toutefois, qu’à l’épreuve de la sagesse de ’’ l’intellectuel est censé ménager sa caboche de manière à, constamment, s’en sortir  dans des situations complexes, sans subir des grands dégâts’’, Fayulu Madidi est appelé à utiliser la face B de son plan pour concrétiser et finaliser, en temps record, sa campagne électorale de par toute la République, évoquent les uns et les autres.

L’atterrissage de deux jets affrétés à la campagne à Kinshasa ou mieux cette décision de l’autorité d’aviation civile ne semblerait pas  surprendre les membres de la plateforme. Jean-Bertrand Ewanga, portant sa voix sur les ondes de la radio top Congo, l’avait déjà prédit en donnant lueur d’espoir aux affidés de Lamuka. ‘’  Les démarches entreprises, jusqu’ici, avec les autorités civiles de l’aéronautique Congolais vont bon train et laissent croire à  une évolution prometteuse et, quasiment, certaine de l’atterrissage des aéronefs de notre  candidat unique sur le sol de ses ancêtres’’, avait-t-il déclaré. Autrement dit, les hôtes d’Ensemble et Lamuka, les cinq ténors de l’opposition selon l’Accord de Genève s’attendaient déjà à une telle décision.

Pour rappel, 9 étapes composent la première phase de la campagne du candidat Fayulu. Elles se résument en tournée propagandiste et publicitaire dans plusieurs coins et recoins du pays de Lumumba.  Ces croisières démarrent par Béni et Butembo, fiefs chers à Vital Kamerhe, allié de Félix Tshilombo. Ensuite, viendra la phase de Bunia, Goma et Bukavu, avant Kisangani, Buta et Isiro pour finir cette descente par Lubumbashi, le vendredi 7 décembre. L’apogée, du moins, pour la première phase aurait gravité autour des Kamina et Kalemie. Tel était le programme placé à l’avant-plan des croisières de l’Homme du Réveil Politique qui sera revu, un tout petit peu.

Gracia Kindji

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com