Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

1ère journée de la phase de poule C1 : Mazembe et V.Club ont joué toute la 2ème période en infériorité numérique

1ère journée de la phase de poule C1 : Mazembe et V.Club ont joué toute la 2ème période en infériorité numérique

This post has already been read 90 times!

Le fait paraît banal mais un peu curieux ! Le dé a décidé que les deux représentants de la République Démocratique du Congo engagés dans la phase de poule de la 23ème édition de la Ligue de champions de la Caf, puissent démarrer leurs matches de la première journée contre deux autres représentants d’un même pays, en l’occurrence l’Egypte. Autrement dit, deux clubs d’un pays de l’Afrique noir contre deux clubs d’un pays du Maghreb. Curieusement, l’on ne sait pas si c’est par coïncidence heureuse ou malheureuse, la Caf désigne des trios arbitral tous des pays Maghrébins. Les Tunisiens pour le match Al Ahly-V.Club, tandis que les Marocains pour Mazembe-Ismaïly.

Le samedi 12 janvier, c’est le jour des spectacles. Mazembe-Ismaïly à Kamalondo, à Lubumbashi, et, Al Ahly-V.Club au stade Borg El Arab, à Alexandrie. Sur terrain, les deux matches se joueront avec des scénarios presque identiques. A Lubumbashi, le Marocain Jiyed expulse un joueur de Mazembe peu avant la pause, le gardien Sylvain Gbohou, et accorde un pénalty aux Egyptiens qui, malheureusement, ne sera pas concrétise. Le gardien entrant, Aimé Bakula qui ne joue presque pas, a démontré qu’il mérite bien sa place, en repoussant ce tir fumant qui se dirigeait tout droit au fond du filet. Pas pour longtemps, c’était la mi-temps (0-0). A la reprise, Mazembe évoluera en infériorité numérique, avant de démystifier cette équipe des Ismaïliens dans les 7 dernières minutes, deux buts coup sur coup. Chico Ushindi à la 83ème et Kevin Mondeko à la 86ème minute, fruits d’un excellent travail de Trésor Mputu. Le feu-follet des Corbeaux ne cesse de surprendre son public.

Au finish, Mazembe s’impose in-extremis.

Charles Kalonji expulsé chez les Dauphins Noirs

En ce qui concerne le match Al Ahly-V.Club, l’arbitre tunisien Selmi, a expulsé le défenseur central de V.Club, Charles Kalonji presque dans les mêmes moments, c’est-à-dire, quelques minutes avant la pause. Florent Ibenge et ses poulains iront ainsi se reposer avec l’intention de revenir jouer beaucoup plus en défensif, d’autant plus, évoluant en infériorité.  Contrairement à Mazembe qui bénéficiait de l’appui inconditionnel de son public comme un autre joueur sur terrain, V.Club va finalement céder, et perdra le match par 2-0.

En sommes, V.Club a très mal commencé cette phase de muni championnat, a reconnu Florent Ibenge, assumant sportivement la défaite de son équipe : « ce n’est pas facile de jouer toute la deuxième mi-temps en infériorité contre une équipe comme Al Ahly. Nous avons perdu le premier match de cette phase de poule, il nous reste cinq, nous allons jouer et continuer à se battre pour se retrouver en quart de finales », a déclaré Florent Ibenge.

Pour rappel, le duel entre Al Ahly et l’AS Vita Club de la RDC, avait comme particularité, un face-à-face entre les deux finalistes malheureux de deux coupes continentales interclubs 2018. Al Ahly a perdu la finale de la dernière Ligue de champions face à Espérance de Tunis (aller, à Alexandrie, 3-1 ; retour, à Tunis, 0-3). Tandis que les « Dauphins noirs » kinois ont cédé devant la formation marocaine de Raja  CA en Coupe de la Confédération (aller, à Casablanca, 0-3 ; retour, à Kinshasa, 3-1).

Pour la suite de cette phase de groupe, la deuxième journée intervient le vendredi 18 janvier prochain. Mazembe se déplacera en Algérie pour affronter CS Constantine, alors que V.Club attendra Simba SC de la Tanzanie au stade des Martyrs avec objectif de se relancer dans la course.

Espérance démarre par un nul 1-1

Par ailleurs, il y a lieu de noter que le tenant du titre de cette Ligue de champions, l’Espérance du Tunis, a démarré vendredi la phase de poule par un match nul contre Horora de la Guinée (1-1). Exemptée de deux premiers tours, l’Espérance Tunis a failli laisser sa peau à Conakry, parce qu’il n’a obtenu l’égalisation que dans les temps additionnels.

Guy Elongo 

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com