Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Baisse du dollar à Kinshasa : une magouille à ciel ouvert !

Baisse du dollar à Kinshasa : une magouille à ciel ouvert !

This post has already been read 464 times!

Au lendemain de la publication des résultats de l’élection présidentielle par le président de la centrale électorale, Corneille Nangaa, lesquels résultats ont porté Félix Tshisekedi vainqueur, un vent de rumeur a soufflé dans la ville de Kinshasa, dans la matinée de la journée du mercredi 10 janvier 2019, autour du taux de change. Sans doute, dans les kiosques des changeurs, l’on a assisté à la baisse du roi dollar face à la monnaie locale, le Franc Congolais. D’un coin à l’autre, le taux se négocie entre 1300 FC,  1400 FC  et 1500 FC le dollar américain. Quant à la cause réelle de cette chute du dollar, économiquement, inexplicable, il faut dire que des Kinois donnent leurs langues aux bois. Par ailleurs, les opérateurs estiment que c’est juste une ‘’magouille orchestrée par les inciviques qui veulent tout simplement, par leur ruse,  rançonner la population’’.

Aux marchés, les prix des produits de premières nécessités sont restés inchangés. Le prix du litre d’essence à la pompe, par exemple, est resté intact. Le coup du transport en commun dans la ville de Kinshasa n’a pas connu non plus de rabais. Curieusement, depuis l’élection de Félix Tshisekedi dont l’annonce a été faite dans la nuit du mercredi 10 janvier dernier, la capitale congolaise-Kinshasa fait face à une réalité peu commode en ce qu’il y a des taux de change sur les marchés. Alors qu’il y a deux semaines, le roi dollar se négociait à 1650 FC le dollar américain, d’emblée dans la matinée du mercredi, les changeurs des monnaies ont subitement revu le taux à la baisse. Les uns se sont permis d’opérer jusqu’à  1300 FC le dollar américain ; tandis que les autres creusaient le fossé en négociant le change aux taux de 1200 FC, 1000 FC le dollar. Aux Congolais lambda de se poser la question de savoir, sur quelle base repose-t-il ce nouveau rebondissement du taux de change ? En tous cas, nombreux des Kinois n’en reviennent pas. Et d’appuyer leur questionnement en martelant sur le fait que l’appréciation de la monnaie locale s’est toujours opérée sur base de quelques indices. Généralement, admonestent-ils, c’est soit le gouvernement via la banque centrale qui injecte les devises sur le marché. Soit encore, les exportations de matières premières ou produits manufacturés peuvent également générer les devises ; une opération qui peut en outre influer positivement sur le franc congolais face aux monnaies étrangères. Pour les esprits éclairés,  cette baisse du taux de change s’inscrit tout simplement dans la logique du vol par la ruse de la part des inciviques.  ‘’ Cette baisse du taux de change révèle juste une magouille de la part d’un groupe des gens qui tentent de profiter de ce moment d’effervescence dû à l’élection de Félix Tshisekedi, en tant que président de la République, pour voler malignement la population en baissant le taux de change’’ a fait savoir un échangeur des monnaies à la place le château dans la commune de la Gombe. Et d’ajouter :

Le comble dans tout cela est que les Congolais, particulièrement, les Kinois manquent parfois  l’esprit critique.

Francis Sengeyi

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com