Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : la SADC encourage la mise en place d’un gouvernement d’union nationale

RDC : la SADC encourage la mise en place d’un gouvernement d’union nationale

This post has already been read 438 times!

«Ayant pris note des fortes contestations des résultats provisoires de l’élection présidentielle en République Démocratique du Congo, la SADC en appelle à tous les leaders politiques congolais de considérer un arrangement politique négocié pour un gouvernement d’union nationale», note le communiqué de la SADC, suite au gros démêlé autour desdits résultats. Cette initiative, qui émane du Président Zambien,  Edgar Lungu, s’appuie sur les doutes exprimés sur les résultats rendus public par la Centrale Electorale, par l’Eglise Catholique de la RDC, qui a déployé plus de 40.000 observateurs, les contingences de la Coalition de l’Opposition LAMUKA ainsi que ceux exprimés par d’autres observateurs. Par conséquent, la SADC pense qu’un ‘’recomptage des voix est nécessaire pour réassurer à la fois ceux qui affirment avoir gagné et ceux à qui on attribue la défaite», peut-on lire dans ce même communiqué dont voici l’intégralité.

 

LA SADC ENCOURAGE LA MISE EN PLACE D’UN GOUVERNEMENT D’UNION NATIONALE

Lusaka, dimanche 13 janvier 2019

Son Excellence Monsieur EDGAR CGAGWA LUNGU, Président de la République de Zambie affirme qu’étant donné des fortes contestations des résultats provisoires de l’élection présidentielle en République Démocratique du Congo, la SADC en appelle à tous les leaders politiques congolais de considérer un arrangement politique négocié pour un gouvernement d’union nationale. La SADC encourage toutes les parties prenantes aux élections en RDC d’envisager un arrangement politique négocié pour un gouvernement d’union nationale. En sa qualité de Président de la Commission Politique, Défense et Sécurité de la SADC, le Président Lungu affirme avoir échangé avec les leaders de la SADC ainsi qu’avec ceux de la CIRGL. Le Président LUNGU a aussi échangé avec le vainqueur provisoire proclamé, Mr Félix Tshisekedi et d’autres parties prenantes en RDC et en dehors de la RDC. La SADC attire l’attention des acteurs politiques congolais sur le fait que des arrangements similaires ont été efficaces en Afrique du sud, au Zimbabwe et au Kenya où les gouvernements d’union nationale ont créé les conditions nécessaires de stabilité pour une paix durable. C’est pourquoi, la SADC encourage les autorités congolaises à régler rapidement tous les éléments de doute qui peuvent saper les élections générales plus au moins bien organisées et donc constituer une menace à la paix et stabilité du pays.

La SADC prend note de forts doutes exprimés sur les résultats de la CENI par l’Eglise Catholique de la RDC qui a déployé plus de 40.000 observateurs, les doutes de la Coalition de l’Opposition LAMUKA ainsi que ceux exprimés par d’autres observateurs. Par conséquent, la SADC pense qu’un recomptage des voix est nécessaire pour réassurer à la fois ceux qui affirment avoir gagné et ceux à qui on attribue la défaite.

C’est pourquoi, il est impératif qu’en ce moment crucial de l’histoire de la RDC, tous les acteurs politiques congolais s’engagent dans des actions et dans un processus qui ne fassent pas augmenter davantage la tension.

La SADC exprime sa solidarité au gouvernement et au peuple congolais pour avoir organisé des élections relativement réussies et qui inspirent de l’espoir que le pays est sur la voie de la consolidation de la démocratie.

ARNOS CANDA

ASSISTANT SPECIAL DU PRESIDENT

(Chargé de la presse et des Relations)

PALAIS PRESIDENTIEL

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com