Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Tout Kikwit en colère : Lumeya élu mais pas proclamé ?

Tout Kikwit en colère : Lumeya élu mais pas proclamé ?

This post has already been read 484 times!

Lumeya Dhu Maleghi pas élu ? Tout Kikwit n’en revient pas. L’on espère que c’est une injustice qui doit rapidement être réparée par la Cour Constitutionnelle. Car, selon les électeurs de cet élu  de 2006 et 2011, Lumeya mérite bien d’être proclamé par la Commission Electorale Nationale Indépendante parce qu’il se positionne à la deuxième place de toutes les listes des partis et regroupements politiques qui ont aligné des candidats dans cette circonscription électorale. Selon les informations émanant d’une source fiable, l’actuel Ministre des affaires foncières a obtenu plusieurs milliers des voix. Ce score le place à la deuxième place d’une circonscription électorale de trois candidats. 

Lumeya Dhu Maleghi serait-il victime d’une escroquerie électorale à Kikwit, dans la province du Kwilu ? Elu en 2006 puis réélu en 2011, ce cadre de la DDC a raflé une bonne mise aux élections législatives nationales du 30 décembre 2018. Mais, malheureusement, il n’a pas été proclamé élu par la commission électorale nationale indépendante. Bien que deuxième sur l’ensemble des listes alignées par tous les partis et plateformes politiques, son nom n’a pas été rendu public par la Commission Electorale Nationale Indépendante.  «Pourtant, au total, le Ministre des Affaires Foncières a obtenu le nombre de voix largement supérieur aux candidats des listes qui ont arraché deux de trois sièges aux côtés de l’UREP à Kikwit. S’il faut ajouter les voix de deux autres candidats APECO avec lesquels il était sur la liste, Lumeya devance tous les postulants de toutes listes en dehors du candidat de l’UREP», renseigne une source proche de la DDC.
Contre toute attente, souligne la même source, les résultats des élections législatives dans la circonscription de Kikwit révèlent qu’un des élus proclamés par la commission électorale a engrangé  3217 voix alors que leur liste totalise 1778 voix.

«Comment comprendre qu’un candidat ait plus de voix que la sommation totale des voix de sa liste ?  La Cour constitutionnelle pourra examiner ce contentieux qui fait la honte de la centrale électorale», renchérit notre source.
Un seul constat, poursuit-il, c’est la fraude à grande échelle. Très clair que cette vaste tricherie a été montée par des officines à Kinshasa pour écarter Lumeya du chemin de l’assemblée nationale.
Selon quelques bribes d’informations nous parvenues de la ville de Kikwit, tous les résultats compilés donnent Lumeya Dhu Maleghi deuxième après Muzito. Les procès-verbaux remis à tous les témoins en présence des observateurs sont clairs. Mêmes les résultats affichés devant les bureaux de vote le placent toujours deuxième derrière le candidat UREP. «Ceux qui ont tenté ce hold-up électoral doivent tirer les conséquences de leur cafouillage nauséabond», menace-t-on du côté de la population de Kikwit.
La Cour doit corriger les erreurs

La Cour constitutionnelle saisie par le Ministre des Affaires Foncières devra sans nul doute trancher sur cette affaire qui fait couler encre et salive du côté de la province du Kwilu. Par ailleurs, à Kikwit, la population crie au scandale et demande que son élu soit vite rétabli dans ses droits. Il faut rappeler que Lumeya a été le seul membre du FCC à avoir battu ouvertement campagne pour le candidat n°13, Emmanuel Ramazani Shadary.
Quand les autres membres de la famille présidentielle se cachaient, lui faisait le porte-à-porte pour vendre son candidat auprès de la population. Et, il a accepté de payer pour ça. Malgré cette situation, rien n’a ébranlé ses convictions, ni remis en cause son choix politique. Aujourd’hui, Lumeya n’attend de la cour constitutionnelle que sa réhabilitation d’autant plus qu’il a porté tous les éléments prouvant son élection malgré ce qu’il qualifie d’injustice.

Kevin Inana

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com