Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Mgr Gérard Mulumba : ‘’la plus grande preuve de l’amour de Dieu pour notre pays, c’est Etienne Tshisekedi‘’

This post has already been read 455 times!

Vendredi 1e Février 2019, il faisait exactement  deux ans depuis que l’icône de l’opposition congolaise, Etienne Tshisekedi wa Mulumba a tiré sa révérence, à Bruxelles, à 84 ans. Pour honorer sa mémoire, à l’occasion de ce deuxième anniversaire de décès, à Kinshasa, une messe d’action de grâce a été organisée à la cathédrale Notre Dame du Congo, à la Lingwala. Frère biologique de l’Illustre disparu, dans son homélie, Mgr Gérard Mulumba a présenté Feu Etienne Tshisekedi comme la plus grande preuve de l’amour de Dieu pour la RD. Congo. Outre le Chef de l’Etat, plusieurs personnalités ont rehaussé de leur présence ce culte de requiem.

La capitale congolaise a vibré, vendredi 1er février 2019 au rythme de la commémoration du deuxième anniversaire du lider Maximo, l’opposant historique, Feu Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Des centaines des milliers des partisans ont été à ce culte de requiem en mémoire de leur ‘’Héros’’, décédé il y a deux ans, jour pour jour. Pour plusieurs d’entre eux, il est l’icône de la lutte pour la démocratie et l’Etat de droit en RD. Congo. «Tshisekedi, c’est notre héros, nous avons aujourd’hui le pouvoir ; il est temps qu’il y ait des obsèques à sa grandeur», lâche dans la gaité un militant.

Prenant la parole lors de l’homélie, Mgr. Gérard Mulumba a rappelé aux congolais le fait que Dieu les aime d’une manière inconditionnelle, avant de présenter Etienne Tshisekedi comme un cadeau exceptionnel que Dieu a fait à la RD. Congo. « Il y a deux ans, lorsque Etienne Tshisekedi est mort. Plusieurs congolais ont mis du temps à y croire. Nombreux étaient désespérés, se disant que Dieu n’existe pas. D’autres encore ont longtemps appuyé que s’il est existe, il ne connait pas les congolais. Sachez que Dieu aime notre pays d’une manière inconditionnelle. Plusieurs fois, nous avons frôlé des catastrophes énormes, mais Dieu nous a toujours secourus. La plus grande preuve de l’amour de Dieu pour notre pays, c’est Etienne Tshisekedi lui-même, un cadeau exceptionnel qu’il a fait à notre pays », exhorte- t-il.

Perle rare

Les personnes à l’instar d’Etienne Tshisekedi sont rares, ajoute-t-il. Dans son dernier discours, cette icône prônait l’amour dans le sens où les congolais doivent aimer le Congo en premier lieu et s’aimer entre eux en deuxième lieu. Selon cet Evêque émérite, dans le discours du fils d’Etienne Tshisekedi, l’accent est encore mis sur l’amour et la réconciliation nationale. Il le compare à Josué de la bible qui a continué la mission de Moïse, en faisant entrer les israélites dans la terre promise. «Félix est donc ce Josué qui veut conduire les congolais dans une nouvelle ère», soutient-il.

Plusieurs personnalités présentes à cette messe n’ont pas gardé la langue de bois, sans témoigner au sujet du Sphinx de Limete. C’est le cas de Christopher Ngoy, membre de la société civile qui pense que Félix Tshisekedi a une lourde charge. Et pour mener à bien sa mission, poursuit-i, il lui faut du courage, une  grande vision ainsi qu’une force d‘engagement. Cet acteur de la société civile estime que le nouveau Président et son entourage sont capables de relever les défis. Et de conclure, en exprimant sa fierté à l’égard du combat d’Etienne Tshisekedi qui, selon lui, a été longtemps le fer de lance de l’opposition congolaise. « Nous sommes satisfaits d’honorer la mémoire de ce grand homme», déclare, quant à lui, le politologue Jean-Claude Mukendi.

Dorcas Nzumea

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com