Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Obsèques dignes de Tshisekedi père : le Professeur Ferdinand Kashama rassure !

Obsèques dignes de Tshisekedi père : le Professeur Ferdinand Kashama rassure !

This post has already been read 627 times!

Là où il repose en paix, dans la Capitale Belge, en attendant le rapatriement de son corps à Kinshasa et son inhumation, Feu Etienne Tshisekedi se réjouit, sans ambages, de ses acolytes qui emboitent fidèlement ses pas. Autant que maman Marthe, la veuve encore et toujours inconsolée depuis la Belgique où elle entend rapatrier la dépouille mortelle de son Feu époux, décédé il y a deux ans, pour ne pas citer Monseigneur Mulumba Gérard, mieux, le Président congolais, Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi, le Professeur Ferdinand Kashama a dû passer la journée du 1er février dans la méditation et le recueillement, tout en rendant les hommages mérités à son mentor politique,  d’heureuse mémoire, en  l’occurrence Tshisekedi père. 

Incroyable, mais vrai. Deux ans  depuis qu’il avait rendu l’âme, le 1er février 2017, dans la Capitale Belge, l’opposant historique Etienne Tshisekedi Wa Mulumba n’a toujours pas bénéficié des hommages mérités de la part de la Nation congolaise. Le Professeur Ferdinand Kashama, Haut Cadre de l’Udps, rassure l’opinion que cette fois-ci est la bonne pour rapatrier la dépouille mortelle, au Congo-Kinshasa. D’abord, pour la double cérémonie des obsèques dignes à l’endroit de l’Illustre disparu. Ensuite, pour l’inhumation conformément à l’almanach qui sera tracé par les services attitrés. Aux prises avec La Prospérité, vendredi 1er février dernier, à l’issue de la messe de requiem célébrée en la cathédrale Notre Dame de Lingwala, il n’a pas manqué d’indiquer que la mission du combat de l’Udps est maintenant accomplie ; allusion faite au couronnement de 38 ans de lutte de l’Udps contre la dictature et la médiocrité, par l’accession à la magistrature suprême.

Hommages au mentor

Présent à la cathédrale Notre Dame de Lingwala où une messe de requiem a été dite en mémoire de cette icône de l’opposition congolaise, par l’Evêque émérite sus évoqué, Ferdinand Kashama rassure le peuple congolais que le moment est venu où la Nation congolaise va honorer son Notable d’heureuse mémoire. « Maintenant, nous n’avons d’autorisation à demander à qui que ce soit. Les choses vont se passer d’une manière normale et selon nos volontés, la volonté du peuple congolais», soutient-il. La mission est accomplie, affirme-t-il. Quant à la victoire de l’Udps à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018, le satisfecit de Ferdinand Kashama est sans égal. Il indique, pour ce faire, qu’il s’agit là de la concrétisation du vœu sacrosaint de Feu Etienne Tshisekedi qui était, selon lui, mieux qu’un prophète. «Quand le Président Etienne Tshisekedi nous recommandait de nous prendre en charge, nous n’avions pas l’idée de ce que cela représentait», se rappelle-t-il. Oui. Le peuple congolais n’a pas perdu de mémoire vis-à-vis du Sphinx de Limete tombé, il y a deux ans, soit le 1er février 2017, à l’âge de 84 ans.  Il sied de rappeler que ce fut à une période très cruciale de l’histoire politique du pays, à quelques encablures de la fin de différentes négociations au sein de la classe politique pour la cogestion du pays, à la suite de la non-organisation des élections par le régime de Joseph Kabila. Tshisekedi père mourut de suite d’une embolie pulmonaire. Tshisekedi wa Mulumba repose en paix auprès de son Dieu ; ses ancêtres attendent son corps inanimé dans leur terre où il reposera dans sa dernière demeure.

Jacques Kitengie

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com