Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

N’djili : l’UDPS annonce son meeting !

N’djili : l’UDPS annonce son meeting !

This post has already been read 468 times!

L’Udps n’a pas tardé de répondre aux Sociétaires de la coalition LAMULA qui, lors d’un meeting populaire tenu le samedi 2 février dernier, à la place Sainte Thérèse de N’djili, ont continué à pointer du doigt l’élu gagnant du scrutin présidentiel de décembre 2018, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, l’accusant d’avoir ‘’volé la victoire du peuple’’. En effet, à l’occasion de la matinée politique organisée par la fille aînée d’hier de l’opposition, aujourd’hui au pouvoir, lundi 4 février 2019, en son siège à la 11ème rue/Limete, Augustin Kabuya, Secrétaire national adjoint en charge de la communication et de l’implantation du parti, est monté au créneau pour mettre en garde leurs adversaires politiques contre tout propos incendiaire en rapport avec la victoire de l’Udps. «Nous n’accepterons jamais que quiconque crache sur le couronnement combien mérité du combat de l’Udps », vocifère-t-il. L’occasion était pour lui de lancer un appel pathétique aux combattants du parti afin de répondre, massivement, présent au meeting que l’Udps tiendra en date du 15 février 2019, à la même place Sainte Thérèse de N’djili.  

Parti au pouvoir, l’Udps clame à haute et intelligible voix ne pas baisser les bras contre toute formation politique qui s’hasarde de jeter la pierre sur son mentor, le Président de la RD. Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Lundi 4 février 2019, le signal s’est avéré plus fort contre les tenants du team Genève, chapeauté par le candidat malheureux du scrutin présidentiel de décembre 2018, Martin Fayulu Madidi. A tout prendre, soutient Augustin Kabuya, l’Udps s’engage à entreprendre les actions de la rue pour réclamer le respect à l’endroit du parti et surtout du Chef de l’Etat nouvellement élu. En effet, en marge de la matinée politique animée par son Secrétaire national en charge de  la communication et de l’implantation du parti, Augustin Kabuya n’a pas pu digérer les accusations dont ce parti désormais au pouvoir est victime, à tort ou à raison, de la part de la plateforme politique chère au Chairman du MLC, Jean-Pierre Bemba Gombo, au richissime homme d’affaires congolais, Moïse Katumbi Chapwe, à l’ancien Premier-Ministre et leader de l’UREP, Adolphe Muzito, au Sénateur Jean- Philibert Mabaya Gizi, au Professeur Freddy Matungulu, pour ne pas citer Mbusa Nyamwisi et Cie. Traits tirés sur le visage, son adresse aux affidés de l’Udps était très décisive, pour en appeler à serrer la ceinture afin de barrer la route pacifiquement aux hommes politiques qui tenteraient de ternir l’image du parti.

La défensive 

A en croire les propos de M. Augustin Kabuya, le 15 février 2019, à la place Sainte Thérèse de N’djili, il  s’agira non seulement de fêter le 37ème anniversaire de l’Udps, mais aussi d’informer l’opinion tant nationale qu’internationale de la nécessité qui s’impose de respecter le combat pacifique et loyal de cette formation politique, du reste, considérée comme la mère de l’opposition congolaise. En outre, il sied d’indiquer que l’Udps promet d’entreprendre d’importantes actions de la rue, dans la même optique, pour lancer un signal fort à quiconque jetterait, de près ou de loin, la pierre à leur Autorité morale et Chef de l’Etat congolais. Par ailleurs, dans les jours qui viennent, Augustin Kabuya fait savoir qu’une tournée en province sera engagée, à travers toute l’étendue du territoire national. Là, ce sera, dit-il, pour aller mobiliser les masses à demeurer en alerte contre quiconque s’engagerait à troubler la concorde générale.

Parallèlement, il convient de le rappeler, le week-end dernier, à la place Sainte Thérèse de N’djili, le candidat malheureux à l’élection du dimanche 30 décembre 2018, Martin Fayulu Madidi, a promis, lui aussi,  d’effectuer une tournée à travers les 26 provinces du Congo-Kinshasa. Ce, en vue de communier avec la population congolaise sur les prochaines actions d’envergure qu’il faille mener, selon lui, pour réclamer, précise-t-il, la ‘’vérité des urnes’’, autre que celle dite par la CENI et confirmée par la Cour Constitutionnelle. A tout dire, l’Udps et le team Genève vont tout droit vers un autre bras de fer qui est loin d’être sans conséquences protéiformes.

La Pros.

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com