Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC-Angola : vers une coopération renforcée !

RDC-Angola : vers une coopération renforcée !

This post has already been read 544 times!

Il ne s’agissait pas du tout d’une randonnée des découvertes en vue de profiter des simples honneurs et félicitations de vive voix de son homologue angolais, Joao Lourenço. Déterminé à réaliser ses promesses telles qu’il a déclaré lors de son discours d’investiture et conformément à son projet de société, le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi s’était rendu à Luanda, véritablement pour harmoniser les vues dans l’esprit de favoriser une très bonne collaboration entre les deux Etats. C’est ce qui a, en effet, découlé, des discussions d’environ une heure et demie entre ces deux Chefs de l’Etat qui, devant la presse, ont conféré sur l’idée de contribuer à un nouvel élan de coopération entre les deux pays. 

Pour sa première sortie dans sa nouvelle casquette du Président de la République, Félix Tshisekedi a choisi de fouler, en premier lieu, ses pieds sur sol angolais que dirige, à ce jour, Joao Lourenço, successeur d’Edouardo Santos. Là-bas, le nouveau Chef de l’Etat RD congolais a été accueilli non seulement en toute solennité par des officiels angolais, mais aussi, sous l’euphorie des ressortissants congolais vivant dans cet Etat lusophone. Cartes sur table, les deux Présidents ont, au cours de leurs échanges, discuté des différents moyens d’améliorer la collaboration aux fins de favoriser le développement tant de l’Angola que de la RDC.

Dans son mot devant les professionnels des médias, le Président angolais, Joao Lourenço, qui a apprécié le fait que Luanda ait été la première capitale officiellement visitée par Félix Tshisekedi, a, dans cette foulée, garanti de la disponibilité de sa nation pour renforcer la coopération et l’amitié. En somme, Lourenço a signalé que l’Angola serait à «l’avant-garde de l’aide» au développement de la RD. Congo, surtout qu’ils ont les défis communs notamment, la lutte contre le sous-développement, le problème d’infrastructures plus performantes, la sécurité, l’emploi ou même l’électrification, a-t-il rapporté. Le premier citoyen du Congo-Kinshasa a, quant à lui, sous-tendu qu’une bonne coopération va forcément concourir à la réalisation de plusieurs projets, d’une part, et renforcer la démocratie en RDC, d’autre part. Pour sa part, Félix Tshisekedi a, en même temps, promis de se battre, à cor et à cri, dans le souci de donner corps à l’idée que l’avenir se trouve en Afrique et ce, d’autant plus qu’il dirige la nation qui constitue un élément catalyseur de cette conséquence.

Après cette rencontre, le Chef de l’Etat s’est, par la suite, rendu à Naïrobi, au Kenya, où il devra rencontrer ce mercredi son homologue Uhuru Kenyatta qui est d’ailleurs le seul Président à être présent, le 24 janvier dernier, jour de sa prestation de serment. Il est en même temps prévu dans le programme du numéro Un de la RD. Congo, un tête-à-tête avec Denis Sassou N’guesso ce même mercredi dans l’après-midi à Brazzaville.

Corneille Lubaki

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com