Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

[Election des Gouverneurs] Lomami : Christophe Kolomoni déterminé à relever les défis !

[Election des Gouverneurs] Lomami : Christophe Kolomoni déterminé à relever les défis !

This post has already been read 209 times!

« La province de Lomami ne pouvait pas être dans cet état où elle est aujourd’hui. Nous sommes redevables, tous, cadres. Ceux présents à Kabinda, comme nous qui sommes ailleurs. Nous avons laissé la province que nous avons réclamée, à cor et à cri, mourir.  Nous devons nous mettre ensemble et nous incliner devant cette jeune province pour travailler ensemble et relever différents défis ». Ce cri d’alarme, en même temps un appel pathétique,  est du Notable de cette jeune province issue du démembrement de l’Ex Kasaï-Oriental, Christophe Kolomoni Ndjibu. D’avis avec le credo du nouveau Chef de l’état congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui ne jure que sur les hommes qu’il faut à la place qu’il faut, tout en rendant hommages à Joseph Kabila, ‘’d’avoir facilité l’alternance’’ démocratique au sommet de l’Etat, Christophe Kolomoni se porte Candidat Gouverneur à l’élection de mars 2019, dans sa province natale (Lomami), où il connait mieux que quiconque les enjeux et défis ; et ainsi, s’assigne-t-il la mission de relever, contre vents et marrées,  les différents secteurs de la vie sociale, au niveau de cet espace du Grand Kasaï.         

Mobile d’homme d’état  

Il est ferme et décidé de servir sans fin ses frères et sœurs de cette province arc-en-ciel du grand Kasaï, tant que Dieu le gardera en vie.  Christophe Kolomoni Ndjibu, c’est de lui qu’il s’agit, cette Intelligentsia de l’arène politique congolaise lance ici un appel de paix et d’unité à tous les cadres de la Lomami, partant de Kamiji à Ngandajika, en passant par Lwilu jusqu’à Kamende-Tshofa et Lubao, pour ne pas omettre les deux grandes villes, Kabinda et Muene-Ditu, où qu’ils soient. Il interpelle chacun et appelle à la communion palpable entre les dignes filles et fils du terroir, au-delà des intérêts égoïstes. Mobile ? Christophe Kolomoni plaide à haute et intelligible voix pour une Lomami plus belle qu’avant et où il fait beau vivre pour tous. Pour ce faire, il affirme qu’il faille forcément relever sans exclusion d’aucune ressource humaine, d’immenses défis qui font patauger la Lomami. « Nous devons être humbles. Nous devons cultiver les valeurs d’amour, de fraternité, de concorde, et avoir surtout le respect et la considération de l’autre. Un proverbe de chef nous dit : ‘’tshikanu tshimune ta kia-dila ku mboko nya », autrement dit : « un seul bracelet attaché au bras ne fait aucun bruit ».  C’est ensemble que nous pouvons reconstruire notre province, dit-il. Ancien député durant le gouvernement de transition, cfr 1+4,  conseiller politique du Président de la République, Joseph Kabila, en charge de la commission ‘’développement et reconstruction’’, actuellement Directeur de cabinet adjoint du Ministre de l’EPSP, Christophe Kolomonyi Ndjibu, Chrétien pratiquant, met sa maestria en jeu pour défier l’autarcie et autres maux sociaux qui lient la province de Lomami quant au décollage, dans chacun des secteurs de la vie, qu’il s’agit de l’éducation, de la santé comme des infrastructures et autres.

L’unité et l’altruisme   

Très attaché à la vertu de l’unité en vue de l’intérêt supérieur des Lomamiens, dans les villes, cités et villages des différents territoires, Christophe Kolomoni Ndjibu dénonce, en effet, avec la dernière énergie, l’otage dont cette jeune province a été victime, de la part de certains dirigeants, du reste, fils du terroir.  «Il est arrivé à un moment où dans la province, les choses ont paru que la province était suspendue à la décision d’un seul individu. Ce n’est pas normal pendant que la province a beaucoup d’enfants qui, réunis, peuvent booster les choses», fustige-t-il. Et d’ajouter : « ce travail de la division pour mieux régner relève d’une politique satanique et démoniaque que nous ne pouvons pas suivre ni encourager », clame-t-il. Gestionnaire Manager, Christophe Kolomoni s’avère la meilleure offre, pour coiffer la jeune province de Lomami, soutient-on  dans les officines de bon nombre des filles et fils de la Lomami vivant à Kinshasa.

Programme ambitieux et rassurant 

« Nous allons imposer un leadership d’émancipation de l’homme, d’émergence et d’unité ; construire l’homme et tout l’homme. Nous allons rebâtir l’homme et espérer ainsi refonder l’état, la province. Nous pouvons produire les minerais ; mais tant que l’homme n’est pas redimensionné, nous n’allons pas rendre à la population ce qu’elle attend de nous », s’assigne-t-il comme vision pragmatique. Le Notable Songye soutient qu’il faut gérer autrement cette province où les Luba, Kanyok, Songye et autres vaillants peuples de l’espace Grand Kasaï  réclament le mieux-être, en ce 21ème siècle. Pour conclure, Christophe Kolomoni dit lancer un modèle de travail à la hauteur des défis qui l’attendent dès fin mars, une fois élu par les députés provinciaux ici placés devant leurs responsabilités régaliennes. « J’aime la paix, j’aime la dignité. C’est cela ma vision », indique-t-il. Et de lancer un message fort à tous les cadres, tous les Notables, tous ses frères et sœurs, à toute la population de la Lomami, partant de Kamiji en passant par Lwilu jusqu’à Nganda-Jika, Kabinda jusqu’à Lubao, y compris les deux villes Kabinda et Mwene-Ditu : « nous devons travailler la main dans la main ; éviter la politique de l’exclusion, éviter de construire des hommes forts au détriment  d’une province forte. Les intérêts de la province doivent primer au dessus de tout. Puisque ce qui se passe dans notre province n’est pas normal. Il y a des gens qui se prennent eux–mêmes pour une province, parfois, au dessus même des institutions provinciales. Ce n’est pas normal. Nous devons arrêter avec cette culture de la bassesse ». Force est de rappeler qu’il était aux prises avec La Prospérité, hier jeudi 7 février 2019, dans son cabinet de travail.

Jacques Kitengie 

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com