Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Validé par l’Assemblée nationale : Ados Ndombasi s’engage à travailler réellement pour la population

Validé par l’Assemblée nationale : Ados Ndombasi s’engage à travailler réellement pour la population

This post has already been read 527 times!

Elu Député national dans la circonscription électorale de la Funa, son pouvoir en tant que mandataire du peuple congolais à l’hémicycle du Palais du peuple, a été validé par la plénière à la suite de la vérification de son dossier, réalisée par une commission spéciale établie par le bureau provisoire de la Chambre basse du parlement. Oui, en effet, Ados Ndombasi Banikina, c’est de lui qu’il s’agit, opérateur culturel et initiateur du festival Toseka jadis, peut à présent exécuter le principal axe de sa mission au sein de l’Assemblée nationale.

De la culture à la politique, ce jeune Député national n’a pas manqué de manifester sa satisfaction quant à ce, et par la même occasion, il a réitéré son vœu, celui de travailler réellement  pour l’amélioration des conditions de vie de chaque congolais, à travers des bonnes propositions des lois à l’auguste assemblée. Se trouvant parmi les 485 Députés nationaux, qui ont été validés le mercredi 13 février 2019, Homme de la culture, coordonnateur général du festival ‘’Toseka’’, Ados Ndombasi a exprimé son satisfecit, après avoir été approuvé par l’Assemblée nationale en sa qualité d’Elu du peuple. « Je suis très content par cette validation, j’ai aussi un sentiment partagé, un sentiment d’humilité aussi, car je pense que pour défendre le peuple congolais, il faudra beaucoup d’humilité, et se mettre impérativement au travail et c’est même cela la symbolique de cet habit, l’humilité dans le travail pour reconstruire la République Démocratique du Congo», s’est-il confié à La Prospérité.

Par ailleurs, il estime que c’est un pas géant qui vient d’être franchi et, en cela, il est temps de travailler pour le bien-être de la société congolaise.

Pour y arriver, fidèle à ses engagements, il s’est engagé corps et âme pour défendre de nombreux opérateurs culturels, des artistes congolais, et d’instaurer la politique culturelle en RDC. «Nous voulons que la culture puisse apporter énormément sur le plan économique, participer ainsi à l’augmentation du budget congolais, en employant des millions des congolais, c’est possible», réaffirme-t-il. Cela, avant de renchérir : ‘’Pour le faire, il faut organiser le secteur culturel, de la même manière qu’on organise le secteur des mines. Donc, la politique culturelle mais aussi que les artistes congolais puissent avoir un statut d’artiste’’.

Pour  terminer, il a adressé un message fort à l’endroit des autorités de ce cher et beau pays. « La Belgique ne développera pas la RDC à notre place, ni la France, encore moins le Japon. Seul le congolais qui se mettra au travail, pourra participer à la reconstruction de cette grande nation qu’est la RDC », a conclu Ados Ndombasi.

Merdi Bosengele

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com