Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Jean-Pierre Nzeza Kabu lance : « Léopold II, le plus grand Chef d’Etat de l’histoire du Congo »

Jean-Pierre Nzeza Kabu lance : « Léopold II, le plus grand Chef d’Etat de l’histoire du Congo »

This post has already been read 210 times!

Jean-Pierre Nzeza Kabu Zex-Kongo, Docteur-géographe et Enseignant congolais, a mis sur le marché un ouvrage intitulé ‘’ Léopold II, le plus grand Chef d’Etat de l’histoire du Congo ‘’. Usant d’un titre certes incitatif qui captive le public, dans ce livre, l’auteur tente de  réhabiliter l’image ternie de Léopold II, 2e  roi des Belges et  Créateur de l’Etat indépendant du Congo, EIC. L’Ecrivain Jean-Pierre Nzeza met ici,  en évidence ce que le roi souverain Léopold II a laissé en héritage au pays. «Il est le père du Congo », affirme-t-il.   

Dans cet ouvrage, l’auteur s’interroge sur l’héritage laissé par Léopold II aux congolais et estime qu’il est temps de refaire cette cendre importante. Tenez !  L’auteur note qu’il est certes vrai que des imperfections dans la gestion ont été enregistrées, sous le règne de Léopold II, mais celles-ci, plaide-t-il, ne doivent pas empêcher de mettre en  valeur ses qualités et réalisations qu’il a menées à bien. L’Ecrivain plaide, pour ce faire, en faveur d’une réhabilitation de l’image et de l’action du roi Léopold II. A l’en croire, ces dernières années, les réalisations de ce grand homme sont passées  sous silence. L’on a plutôt, dit-il, préféré donner la parole à des réquisitoires contre Léopold II ; alors que ce roi, poursuit l’auteur, a mené à bien de grandes réalisations dont bénéficient les congolais aujourd’hui ou pourraient-ils encore davantage tirer profit, une fois la bonne gouvernance garantie. Et d’ajouter, « ce souverain a montré aux élites congolaises, l’importance du patriotisme et comment travailler à la grandeur de son pays et de son peuple ».

Vertus du roi des Belges   

Plus loin, Jean-Pierre Nzeza Kabu vante les efforts du roi des belges dans l’unification du Congo,  en affirmant que c’est lui qui a fait passer les congolais de l’ethnicité à la nationalité. Il a créé l’Etat-Nation du Congo en posant les bases d’une culture commune, grâce à l’enseignement, une force publique multiethnique communiquant en Lingala ; une administration tatillonne et une loi fondée sur la tolérance zéro. Il ajoute, par ailleurs, que c’est encore ce souverain qui a placé le Congo dans une position potentielle d’indépendance vis-à-vis de l’extérieur, en développant ses ressources. « En 1960, le Congo était un pays émergent et prospère. Les congolais avaient le niveau de vie le plus élevé d’Afrique», soutient-t-il.

L’auteur plaide, cependant, pour un Congo prospère. Et pour y arriver, appuie-t-il, il faut  que le pays soit doté d’un Chef  ‘’hors du commun’’ de la catégorie de Léopold II, un organisateur de l’Etat, un génie de l’administration étatique et, enfin, un gestionnaire émérite.

Il sied de signaler que Jean-Pierre Nzeza Kabu Zex-Kongo est un Enseignant-chercheur. Il a étudié les Sciences vétérinaires, agronomiques, humaines et sociales. Pour couronner le tout, il est titulaire d’un doctorat de géographie et pratique du développement dans le tiers-monde. Préfacé par Kiowa Ki Vita, ce livre comprend 204 pages.

Dorcas Nzumea

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com