Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Ce samedi à Matadi : Fayulu poursuit son périple sur ‘’la vérité des urnes‘’

Ce samedi à Matadi : Fayulu poursuit son périple sur ‘’la vérité des urnes‘’

This post has already been read 537 times!

Comme pour maintenir haut la dimension de son combat politique, dans sa version tournée sur la réclamation des véritables résultats issus des élections du 30 décembre 2018, Martin Fayulu a entrepris un périple à travers le pays en vue d’élargir la portée de son message. Accompagné des cadres de la Coalition LAMUKA, il s’est rendu à Butembo, à Beni, et à Goma dans le Nord-Kivu, respectivement le vendredi 15, dimanche 17 et lundi 18 février 2019 où il a tenu des meetings géants devant la population de cette partie de la République dont la plupart n’a pas participé aux derniers scrutins pour des raisons sécuritaire et sanitaire évoquées par la CENI. Dès ce samedi, il se rendra dans l’ouest du pays. Au nom de la résistance pacifique, celui qui se considère comme ‘’seul Président légitime‘’ a déclaré vouloir parcourir l’ensemble du territoire national pour le même objectif.

Après le meeting tenu à Kinshasa le samedi 2 février 2019, le candidat malheureux à la présidentielle 2018 a choisi l’Est de la RD. Congo pour entamer sa tournée. A Butembo, hormis l’épineuse préoccupation de la «vérité des urnes», son adresse a porté sur la question du respect des règles d’hygiène comme premier palliatif contre le virus Ebola. Il est parti de la question du respect de l’hygiène, à la promotion de l’unité, en passant par la lutte contre le tribalisme et l’éveil de conscience du peuple. ‘’Il convient aux uns et aux autres, soit à tous les habitants de la contrée, de suivre à la lettre toutes les mesures d’hygiène et de s’y impliquer de manière à repousser et éradiquer la maladie à virus Ebola‘’, a-t-il indiqué.

Contrairement à ses communications précédentes, depuis la confirmation de Félix Tshisekedi comme 5ème Président de la RDC, le meeting « de vérité » du vendredi dernier a été plus unificateur. Du moins, c’est ce qu’ont constaté les passionnés et analystes de la politique rd-congolaise. D’aucuns estiment que l’homme de l’Ecidé se dégonfle progressivement. Peu à peu, avancent-ils, il accepte sa position d’opposant et finira par soustraire du marché le disque de la vérité des urnes.

Pour plusieurs, Fayulu Madidi se rétracte progressivement du combat qu’il nomme ‘’rétablissement de la volonté du peuple‘’, et connaissant ses prises de position souvent revanchardes, il ne fera pas clairement sentir l’abandon de cette lutte pour ne pas perdre son électorat.

Il se doit, en effet, de ramener le contenu de son discours politique vers l’unité du peuple congolais appelé désormais à accompagner la nouvelle ère congolaise. Ceci, en se positionnant comme leader de l’opposition ; la place qu’a longtemps occupé l’UDPS, en raison du combat  social mené durant 37 ans. Martin Fayulu a fait observer une minute de silence en mémoire des victimes des massacres de Beni. ‘’Devant une foule enthousiaste et attachée aux principes démocratiques, j’ai réitéré l’impératif de vérité des urnes comme seule base de la légitimité des dirigeants de la RDC.  La souveraineté du peuple doit être respectée‘’, a-t-il martelé.

A Beni, Plusieurs personnes sont concentrées au rond-point du 30 juin le dimanche 17 février 2019 où la tête d’affiche de Lamuka a tenu un meeting dans le cadre de cette première tournée. Ce rassemblement fait partie de la tournée pour mobiliser la population au sujet de la « vérité des urnes ». Autoproclamé « seul président légitime », le candidat de Lamuka a rejeté la main tendue de Félix Tshisekedi et a appelé à la résistance.

L’identité de Fayulu se dessine…

Dans tous les cas, bien que la question de la vérité des urnes ait été évoquée, plus d’une personne ont salué l’allocution de Fayulu, qu’ils ont trouvé unificateur, pacifique et responsable.

Tout compte fait, Martin Fayulu, en tant que nouvelle figure emblématique de l’opposition, député qu’il est, sera au service du peuple congolais, si et seulement si il ne vilipende pas les autorités et ne divulgue pas des propos allumeurs, estiment les uns et les autres.

Gracia Kindji

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com