Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

«Panthère noire» : Faya Tess apprête sa première sauce de l’année !

«Panthère noire» : Faya Tess apprête sa première sauce de l’année !

This post has already been read 411 times!

Donnez les meilleurs de soi avec dextérité pour satisfaire les amoureux de la bonne musique reste son crédo artistique. Chanteuse au talent innombrable, FAYA TESS fait partie des dernières races de musiciens de la rumba qui défendent valablement l’héritage musicale des pionniers. Avec sa voix douce, elle est très déterminée à faire encore mieux pour cette nouvelle année 2019 afin de maintenir le cap de l’excellence.  

Celle que les mélomanes appellent affectueusement la «Sirène d’eau douce» réserve beaucoup de surprises agréables qui ne manqueront pas à faire plaisir aux vrais adeptes de la rumba.

Depuis Paris où réside FAYA TESS, nos fins limiers renseignent que l’internationale chanteuse rd-congolaise pourra bien refaire surface avec trois projets  discographiques qui vont alimenter le marché de disque, en 2019.

D’abord, avec la maison «Air Monde Culture», elle s’apprête à lancer dans quelques semaines «Panthère noire», une œuvre tant attendue qui marquera les esprits de fanatique de la Diva. La première chanson dudit album sortira sous forme d’un single avec une diversité des rythmes languissants. Avec sa voix berceuse, cette Diva de la musique congolaise propose une musique en style rumba au goût du jour mais avec les codes intrinsèques  tels que légués par les pères géniteurs de la rumba congolaise.

Surtout que l’arrangement sonore de «Panthère noire» est assuré des mains de maître par l’arrangeur Hassan Paulka LENGO. Celui-ci, convient-il de souligner, est aussi un artiste très chevronné dans l’univers de la rumba congolaise. Certainement, le niveau du travail abattu par FAYA TESS renseigne déjà une autre couleur musicale qui fera énormément plaisir aux yéyés.

Cypi Umande, un gourou aux côtés de la Sirène !

Par ailleurs, son deuxième projet discographique de l’année est déjà en cours d’exécution. Il s’agit de «Sublime Faya Tess», qui est le titre phare d’un autre album de la cantatrice congolaise. Cette nouvelle aubade musicale sera produite par le label «une Plume-une Voix-une Guitare» de l’inamovible Cypi UMANDE, un producteur très dynamique évoluant dans la diaspora congolaise en Europe.

La  Sirène d’eau douce, apprend-on, a signé un contrat pour une réalisation d’un album de 8 titres qui sera, entièrement, financé par le label «une Plume-une Voix-une Guitare» en France.

Ce contrat discographique a été conclu sous l’œil bienveillant d’André TETU, Président de la Maison «Air Monde Culture» qui est la structure mère de Faya Tess. Car, il est non seulement producteur attitré et principal de la Diva de la rumba, mais il est aussi son manager, spécialiste en marketing.

Nombreux parmi les observateurs avertis ont salué cette politique d’André TETU qui a levé l’exclusivité sur son artiste pour permettre à d’autres producteurs sérieux de travailler et réaliser aussi des projets ponctuels avec l’auteure de la chanson «Desoléeee».

Toutefois, cette ouverture n’exclut pas la possibilité au patron de «Air Monde Culture» de participer à toutes les stratégies que mettra en place le producteur Cypi UMANDE pour l’avancement de la carrière de FAYA TESS et surtout le succès de ses œuvres.

D’ailleurs, c’est avec un grand plaisir qu’André TETU et Monsieur UMANDE se sont engagés, ensemble, mettant leurs expertises pour la réussite du projet et pour la satisfaction du public.

«Notre Diva mérite bien cet encadrement car, elle travaille d’arrache-pied pour offrir des produits de meilleure qualité et digne  aux friands de l’art d’Orphée», rassure André Tetu.

Très compétent et expérimenté, Cypi UMANDE est gourou. Cet homme a fait ses preuves en matière de production discographique et évènementiel dans la musique congolaise.

Au-delà de son dynamisme dans le domaine de production, il est également auteur-compositeur aux idées très fertiles, qui a déjà  travaillé et collaboré avec beaucoup d’autres grands noms parmi les stars africaines.

Les fans saluent le contrat !

Cependant, les fans sont très content d’apprendre ce partenariat signé entre le label «une Plume-une Voix-un Guitare» et l’ex-protégée du seigneur Ley. «A l’heure où les producteurs ont déserté les milieux des artistes congolais du fait même de la difficulté de  vendre notre musique, nous disons coup de chapeau à l’artiste Faya Tess pour cette aubaine», commente un admirateur de la chanteuse congolaise sur sa page officielle Facebook.

Pour réussir le projet fructueux, FAYA TESS et son nouveau producteur viennent de mettre en place un plan stratégique qui va bien orienter la promotion et la commercialisation de l’opus sur le marché.

Bientôt, les fervents de la rumba vont goûter un ou deux titres en exclusivité parmi quelques chansons de cet opus en gestation sur les plateformes de téléchargement (Internet).

La sortie physique (CD) interviendra, dans quelques mois avec toutes les mélopées dans leur intégralité.

Notons que le projet «Au Temps des Classiques» avec sa série de chansons nostalgiques dans laquelle FAYA TESS rend hommage aux pères géniteurs et vétérans de la musique congolaise suit son cours normal. Et, cela grâce au soutien indéfectible du  grand sponsor et grand operateur culturel  africain qui n’est autre que  Maître Alexis Vincent Gomez. Déjà, la Diva vient de mettre à la disposition du public un nouveau clip vidéo consacré à la chanson «Tenant du titre» tirée du 5èmevolume de la série de Classiques.

Très active et passionnée de son art, FAYA TESS continue à travailler pour défendre sa culture à travers sa belle musique. Surtout que tous ses collaborateurs s’adonnent bec et ongle afin de maintenir la place de l’artiste dans l’univers de la rumba congolaise.

Il faut reconnaître que cette grande dame de la chanson a terminé en beauté l’année 2018 grâce à son dernier spectacle livré lors de la première édition  de la soirée « Afrique élégance», en décembre dernier, à Toulouse. Evidemment, l’Ambassadrice de la rumba congolaise a merveilleusement bercé et satisfait son public comme d’habitude. Une soirée hautement réussie et parfaitement organisée par l’équipe de «Air Monde Culture» qui a mis les bouchées doubles.

Jordache Diala

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com