Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Bureaux définitifs : le FCC contrôle 20 provinces sur les 24 programmées !

Bureaux définitifs : le FCC contrôle 20 provinces sur les 24 programmées !

This post has already been read 299 times!

Ce lundi 11 mars 2019 ont eu lieu dans les différentes assemblées provinciales, sur l’ensemble du territoire, l’élection et l’installation des bureaux définitifs. Ceux qui vont, dans les jours qui suivent, élire les gouverneurs et sénateurs connaissent désormais leurs chefs de file. Surprises et jeux politiques étaient au rendez-vous. Satisfaction pour le regroupement politique de l’ancien Président Joseph Kabila qui, à l’issue de ces élections, prend le contrôle de 20 assemblées provinciales sur les 24 programmées par la Commission Electorale Nationale Indépendante. Félix Tshisekedi, hormis l’Assemblée nationale dont il est contraint de cohabiter avec les élus du régime précédent, va devoir s’accorder avec les assemblées provinciales presque totalement contrôlées par le FCC. Dans un communiqué signé par le coordonnateur de la cellule stratégique, Néhémie Mwilanya, le FCC félicite tous ses membres députés provinciaux pour leur discipline et loyauté aux idéaux prônés par son Autorité morale. Par la même occasion, ce méga regroupement politique formule le vœu de voir ce même comportement prévaloir lors des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs.

A l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Godefroid Mpoyi du FCC a été élu au poste de Président avec 30 voix, devant Joseph Malungeni du MLC, seul concurrent direct après que Peter Kazadi de l’Udps ait retiré sa candidature pour des raisons politiques. Sous la chaleur d’enfer qui animait le bureau de l’APK à cause d’une longue coupure d’électricité, les 48 députés provinciaux ont voté ceux qui vont mener le bâton de commandement pendant les cinq prochaines années.

Francis Tshibalabala assumera les fonctions de Vice-président. Il n’a pas hésité à renverser son challenger principal, Sapu Kalimasi, qui assumait la présidence du bureau provisoire. Léon Junior Nembalemba jouera le rôle de Rapporteur et sera secondé par Marie Kyet Mutinga. Enfin, Papy Epiana Nzamu a été élu Questeur.

Conformément à son règlement  intérieur, l’Assemblée provinciale de Kinshasa n’a pas dérogé aux règles. Avant le déroulement du vote, tous les candidats ont défilé tour à tour devant le public, question de donner, chacun, sa vision et ses motivations concernant différentes fonctions respectives.

Transparence

Les élections se sont déroulées en toute démocratie et discrétion comme voulu par la Constitution. Puisque, faut-il le dire, aucun incident n’a été signalé pendant le déroulement des ces joutes électorales ayant permis aux élus du peuple d’élire les 5 membres qui vont désormais prendre les manettes pour conduire cette nouvelle législature.

Godefroid Mpoyi reste optimiste

Prenant parole après l’installation, le Président du bureau définitif de l’APK a tenu à remercier le bureau provisoire pour avoir accompli sa mission en toute douceur au cours de cette session extraordinaire. Ce, avant de rassurer les Députés provinciaux qu’il jouerait le rôle de première main pour redorer l’image de cette institution ternie à cause de la ‘’corruption’’. Dans les jours à venir, Godefroid Mpoyi promet d’abord d’abattre un travail de tuttant pour pousser les élus à faire un choix utile lors des élections sénatoriales et de Gouverneur et son vice. Puis, mener une enquête approfondie pour découvrir les preuves de la soit disant ‘’corruption’’ décriée par certains candidats sénateurs ayant même poussé ces derniers à retirer leur candidature.

En ce qui concerne les autres provinces notamment, le Maniema, la députée provinciale Gertrude Kitembo du Front Commun pour le Congo a été élue au poste de président. L’élue de Pangi est jusqu’ici, la seule femme à s’offrir ce poste en République Démocratique du Congo, aux termes des élections qui se sont déroulé dans différentes provinces.

Le député provincial du Front Commun pour le Congo Tshibangu Muakas Valdo est élu président du bureau définitif de l’assemblée provinciale de Lomami.

Claude Buka du PPRD prend la tête du bureau définitif de l’assemblée provinciale de l’Equateur. Le Mouvement de Libération du Congo, “MLC” de Jean-Pierre Bemba prend la Vice-présidence avec le député Isangola mais aussi le poste de questeur avec le député Elodji.

Au Kasaï, le député provincial du PPRD, Aloïs Mushitu Ngenge est élu président avec 26 voix sur les 31 votants, devant le candidat Muamba Muamba Pierre de l’UDPS qui a obtenu 5 voix. Cette victoire a été rendue en partie possible par le désistement de Jacques Matadi Pasa.

Haut-Katanga et Kongo central

Le candidat Freddy Kashoba est élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga obtenant 26 voix contre 19 pour son adversaire direct en la personne de Gabriel Kyungu Wa Kumwanza. Celui-ci qui avait choisi de siéger à l’Assemblée provinciale au détriment de l’Assemblée nationale où il était président du bureau provisoire en tant que doyen d’âge.

Pierre-Anatole Matusila Malungeni, lui, est élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale du Kongo Central. Il a devancé son challenger, Serge Kwebena Ntanda de l’AFDC-A (FCC) en obtenant 24 voix sur les 41 exprimées.

Ancien ministre de l’Energie et Ressources hydrauliques dans le gouvernement Samy Badibanga, Pierre Anatole, a présidé le bureau provisoire du parlement provincial avant de se faire élire à ce poste. Le député Edmond Luzolo Luanganga du parti le Centre (FCC) est élu au poste de vice-président avec 30 voix.

La Pros.

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com